Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Seule à mon mariage
Marta Bergman  avril 2019

Réalisé par Marta Bergman. Belgique. Drame. 2h01 (Sortie le avril 2019). Avec Alina Serban, Tom Vermeir, Rebeca Anghel, Marian Samu, Viorica Tudor, Johan Leysen, Karin Tanghe, Jonas Bloquet et Mitika Samu.

S'il n'y avait rien d'autre de notable qu'elle dans "Seule à mon mariage" de Marta Bergman, la présence lumineuse d'Alina Serban dans le rôle de Pamela suffirait à conseiller ce film belgo-roumain.

Mais Marta Bergman, documentariste qui passe ici à sa première fiction et qui connaît bien la communauté rom, sait rendre vraie la vie de ses personnages, réussit à planter le décor de leur existence aléatoire avec de petits détails et sans sombrer dans le pathos pour décrire leur misère noire.

Mieux, elle parvient à rendre crédible le basculement de Pamela dans la belgitude moyenne et la résolution de l'histoire de cette jeune rom qui se rêvait femme d'intérieur occidentale, est logique, évidente et dénuée du moindre jugement de valeur.

Pamela, toute jeune femme, et déjà maman, vit avec sa grand-mère et sa fille au fin fond d'une banlieue rurale d'une ville roumaine.

Elle investit ses maigres économies dans un site de rencontres dans le but de refaire sa vie passablement sans perspectives en se mariant à un Européen en mal d'amour. Elle jette toutes ses forces morales et intellectuelles dans cette aventure et, miracle, elle "séduit" un Belge bien sous tous rapports.

Quittant mère et fille, elle se retrouve aux côtés de Bruno, un grand gaillard pas loin de la quarantaine et qui n'a pas su couper vraiment le cordon ombilical avec papa et maman.

Toute la seconde partie de "Seule à mon mariage" de Marta Bergman est l'histoire d'une "sauvageonne" qui découvre la réalité du mode de vie post-industriel dans les villes de grande solitude de l'Union européenne.

Alina Serban, actrice instinctive, capable de passer en quelques secondes de l'hystérie à la mélancolie, compose une inoubliable Pamela, qui laisse sa fille sans se retourner, sans savoir ce qu'elle va devenir.

Face à elle, Bruno, son "promis", est joué par l'excellent Tom Vermeir, tout en nuances dans ce rôle de garçon souriant et bonace. Viorica Tudor, la grand-mère, est formidable en vieille chanteuse mal embouchée et déclinante qui s'occupe d'une petite-fille qu'elle feignait de ne pas aimer.

Dans une Roumanie plus vraie que nature, océan de pauvreté impensable, on sent un élan de vie qui fait défaut à l'autre Europe, celle qui prépare le mariage de Bruno et de Pamela, avec écran plat géant comme symbole d'une vie morne.

Qu'on ne s'y trompe pas, "Seule à mon mariage" de Marta Bergman n'est pas un film manichéen. Chacun y a ses raisons, traîne derrière lui un passé immémorial dont on ne sort pas comme ça. Il ne suffit pas d'un clic d'ordinateur et d'une conversation par "Skype" pour que les différences s'effacent et qu'un conte de fée s'enclenche.

Pourtant, il y a des erreurs qui rendent forts et des départs qui scellent un destin. Pamela est en marche vers le sien. Elle l'a choisi. Et, au final, Il y a peut-être enfin de l'amour dans ce qui ressemble de loin à de la simple fatalité "classique".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=