Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Amour et Psyché
Théâtre 71  (Malakoff)  avril 2019

Comédie d'après l'oeuvre éponyme de Molière, mise en scène de Omar Porras, avec Yves Adam, Jonathan Diggelmann, Karl Eberhard, Philippe Gouin, Maëlla Jan Zéphire, Jeanne Pasquier, Emmanuelle Ricci et Juliette Vernerey.

Avec "Amour et Psyché", Omar Porras, propose un conte fabuleux sur le thème mythologique de Psyché, la princesse vouée aux gémonies par Vénus qui, après bien des épreuves, deviendra déesse par la volonté de Jupiter, épousera Cupidon et donnera naissance à Volupté.

Pour la partition, il a puisé, avec la collaboration de Marco Sabbatini et Odile Cornuz, dans plusieurs opus littéraires et théâtraux dédiés, et principalement la tragi-comédie-ballet "Psyché" de Molière bénéficiant de la belle versification de Corneille, dont, de surcroît, il a retenu, pour sa mise en scène, la forme de pièce à machines et le genre ressortant au divertissement de cour.

Enrichi de ses fondamentaux, dont eux du baroque et du syncrétisme iconographique, ce parti-pris s'avère aussi abouti que spectaculaire avec la participation d'une équipe émérite.

Ainsi, appuyés par la musique ad hoc de Emmanuel Nappey, les superbes effets spéciaux, de la tempête à la pyrotechnie, assurés par Laurent Boulanger, et les créations lumières "ad hoc" de Mathias Roche, les superbes décors de péplum conçus par Fredy Porras qui, de plus, et à grand renfort de virevoltants tissus assurent le fondu-enchaîné des différents tableaux, transportent le spectateur dans un monde féérique dans lequel coexistent cruauté et merveilleux.

Comme les époustouflants costumes confectionnés par Elise Vituel et les maquillages, perruques et masques de Véronique Soulier-Nguyen, ils s'inscrivent dans une bienvenue et judicieuse unité chromatique, un camaieu de beige associé à l'antique du presque blanc marmoréen au doré de la pompe panthéonienne.

Et l'extraordinaire histoire de l'héroïne romantique soumise à la fatalité du destin et sauvée par l'amour, qui se déroule sur le pré-carré d'un praticable en bois latté, référence explicite au théâtre de tréteaux, est orchestré de main de maître par Omar Porras qui dirige une troupe fougueuse qui prend manifestement plaisir au jeu décalé.

Fille d'un vieux roi avatar d'un Gandalf cacochyme (Yves Adam), comme Cendrillon détestée par ses soeurs, des infernales précieuses ridicules javellisées aux conversations de pécores (Jonathan Diggelmann et Philippe Gouin excellents) et telle Blanche-Neige soumise à la vindicte de Vénus (Emmanuelle Ricci), Psyché est campée avec un naturel aussi saisissant que paradoxal et une remarquable diction des vers qui ne tend pas à la caricature par Jeanne Pasquier qui forme avec Philippe Gouin, parfait en sosie pincé du Roi-Soleil faisant le cabotin avec le phrasé du théâtre baroque, un excellent couple-titre.

Multi-rôles, Maëlla Jan, délicieuse Zéphyre, Juliette Vernerey en croquignolet prétendant et Karl Eberhard en Jupiter intendant préoccupé par sa gestion de l'Olympe, complètent efficacement la distribution de cette pastorale féérique.

Fête de l'amour, du théâtre et de l'amour du théâtre, encore un succès à l'actif de la Compagnie Teatro Malandro fondée par Omar Porras.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=