Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce HEY! Modern Art et Pop Culture #4
Halle Saint-Pierre  (Paris)  Du 23 mars au 27 août 2019

Agitateurs et défricheurs de la scène artistique alternative, des marges et des contre-cultures, le tandem Anne & Julien, fondateurs en 2010 de la revue HEY! Modern Art & Pop Culture dédiée aux arts figuratifs pop contemporains et commissaires d'exposition, investissent la Halle Saint-Pierre pour une nouvelle expédition au coeur de l'outsider pop.

A l'affiche de "HEY! Modern Art et Pop Culture #4", une sélection pointue, et largement inédite, de 36 artistes de 17 pays pour explorer la notion d’iconologie pop à travers l'effervescence et la diversité de la scène contemporaine caractérisée par la multiplicité des pratiques mises en oeuvre par de jeunes talents émergents fédérés autour du champ de l'imaginaire et du mode figuratif.

Hey! #4 : Pour une réappropriation généreuse, joyeuse et sincère de l’art*

Après les pionniers("HEY ! Modern art & Pop culture"), la veine magico-réaliste ("HEY ! Modern art & Pop culture - Part II" et les nouveaux territoires de la Pop Culture avec les artistes émergents nés majoritairement après 1970, et pour la plupart formés aux beaux-arts ou aux arts plastiques, ("HEY! Modern art & Pop culture Act III "), cette quatrième session poursuit la découverte et à la promotion de la jeune génération et rend compte de l'évolution de la mouvance Outsider Pop.

Avatar du Lowbrow ressortant aux arts graphiques par opposition aux Beaux Arts destinés à un élite culturelle, il a consisté en la réappropriation des codes formels et iconographiques des médias populaires, du cover art aux comics, en passant par la bande dessinée, le street art et même le fairy tale.

Filiation de laquelle s'inscrivent, par exemple et entre autres, Filip Hodas avec la déclinaison post-apocalyptique des insignes consuméristes, Nils Bertho et ses battles, Paul Toupet avec sa figure récurrente d'inquiétant lapin dysneysien emboitant le pas de leurs aînés telle la bédéiste Henriette Valium.

Puis il a essaimé en une multitude de ramifications, dont le Pop surréalisme et le Pop symbolisme par intégration de thématiques oniriques et fantastiques. Ainsi avec les créations de Maryrose Crook, les paysages fantastiques de Fulvio Di Piazza et les hommes-armures de Brigitte Lajoinie qui évoquent des personnages d'heroic fantasy.

Toutefois, l'affiliation est rarement univoque. Les oeuvres attestent souvent d'un syncrétisme stylistique qui résulte, et ce de manière quasi paradoxale, d'un rapprochement avec les Beaux Arts, non seulement par la pratique des arts dits majeurs, la peinture et la sculpture, mais par le renouvellement de la figuration narrative et la revisite de l'Histoire de l'Art, avec le détournement des codes et des canons des grandes traditions picturales.

Ce qui induit un enthousiasmant jeu de piste pour le visiteur qui pourra déceler l'empreinte de la mosaïque byzantine (Séverine Gambier), de l'illuminisme du Moyen Âge (Agate Pitié), de la peinture de la Renaissance (la monumentale fresque pastiche de la Cène de mad meg), du romantisme victorien (Maryrose Crook et Nancy Josephson) et du maniérisme (Troy Brooks).

S'agissant de l'imagerie du fairy tale il se conjugue avec le folk-art pour Davor Gromilovic et le zoomorphisme pour Shirsstone Shelter. Un zoomorphisme qui constitue une tendance forte avec des chimères et des hommes à tête animale tels chez Vasilis Avramidis, Jurg benninger, Alessandro Gallo et Mothmeister.

Autres prédilections, celle des vanités, des memento mori (Lizz Lopez et Nathalie Verdon) et des cabinets de curiosités (Gil Batle, Claire Fanju et Quan Wansanit Deslouis).

Pour la statuaire, The Kid reprend, teintée d'homo-érotisme, la tradition sulpicienne, Gerard Mas s'inspire de l'esthétique de la Renaissance pour créer des bustes aussi anachroniques qu'iconoclastes, Kris Kuksi celle du baroque flamboyant pour épingler la foire aux vanités contemporaine et Chen M. celle de la statuaire classique à la Carriès.

A ne pas rater les étranges créatures-monstres manganesques de Masayoshi Hanawa et la transposition photographique des performances buto de Yannick Unfricht. Et tous les autres qui complètent ce passionnant panorama.

 
* "Nous militons pour une réappropriation généreuse, joyeuse et sincère de l’art" Anne & Julien

En savoir plus :

Le site officiel de la Halle Saint-Pierre

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de la Halle Saint-Pierre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=