Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Presidio
Randy Kennedy  (Editions Delcourt)  mars 2019

Un soleil au zénith, des routes et des chemins de terre, l'Amérique du Texas, c'est le décor que nous propose Randy Kennedy pour notre début de printemps avec son ouvrage Presidio qui vient de sortir aux éditions Delcourt Littérature.

Après six années d'une drôle de vie menée au loin en solitaire, Troy Falconer retourne dans la petite ville où il a grandi. Il s'est tôt fait la promesse de ne jamais rien posséder et emprunte depuis la vie des autres : leurs portefeuilles, leurs valises, leurs costumes et leurs voitures.

Pourtant, lorsqu'il apprend que la femme de son frère a mis la main sur le maigre pécule hérité du père, Troy met le cap sur New Cona, un tableau miniature de l'Amérique rurale, bien décidé à aider son frère à retrouver l'argent.

Ils embarquent alors dans un road trip chaotique à travers les paysages austères du Texas. Seul hic, une passagère non déclarée à l’arrière de la voiture : Martha, une gamine qui n'a pas froid aux yeux et une idée fixe en tête, retrouver son père au Mexique. Les frères Falconer ne sont plus simplement recherchés pour un banal vol de véhicule mais pour un enlèvement.

J'ai lu cet ouvrage avec le même plaisir que celui ressenti au cours d'un précédent ouvrage, Au loin, chroniqué sur le site, déjà publié aux éditions Delcourt littérature. Déjà une histoire de frère, un road trip d'ouest en est au États-Unis, sur une période différente par contre puisque cela se passait au début du 20ème siècle.

Presidio est de la même trempe, il rentre dans ce que l'on pourrait appeler la littérature de voyage, celle qui nous embarque devant des paysages immenses de désolation que l'auteur prend soin de nous décrire parfaitement. C'est aussi un formidable quadruple récit. L'auteur entrecroise dans son ouvrage plusieurs récits. On trouve d'abord celui du personnage principal, Troy, qui nous raconte son histoire, son passé et son vécu et ses relations avec son frère. Empreint de souvenirs, Randy Kennedy a pris soin d’écrire ce récit en italique.

A ce récit s'ajoute celui du road-trip de cette traversée du Texas, état américain qui devient presque un personnage principal du livre. On trouve enfin deux autres récits dans l'ouvrage, celui de Marthe, la jeune passagère non déclarée à l'arrière du véhicule et celui de son père, Aaron, qu'elle cherche à retrouver au Mexique.

Martha et son père sont des mennonites, des religieux issus du protestantisme, une branche que je ne connaissais pas avant la lecture de ce livre. Le livre a alors un autre grand intérêt, celui de nous faire découvrir une communauté aux pratiques particulières.

Presidio est donc un excellent ouvrage, de nouveau une belle découverte offerte par les éditions Delcourt Littérature qui récidivent en nous proposant encore (et toujours) un superbe ouvrage, à la plume délicate et sensible, parfaite pour nous décrire des grands espaces moribonds que l'auteur connaît bien puisqu'il est originaire de Plains, une petite bourgade agricole du Texas.

Presidio se lit comme on regarderait un bon vieux film de Tarantino. Il respire la sueur et la poussière, nous fait passer par diverses émotions, au gré des rencontres des différents personnages pour nous laisser orphelin, une fois le livre terminé, des images plein la tête.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Randy Kennedy


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=