Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un fruit amer
Nicolas Koch  (Editions De Saxus)  février 2019

Encore un auteur français à suivre, encore un auteur que je ne connaissais pas et que j’ai découvert grâce à un ami qui m’en a parlé. Nicolas Koch est un ancien archéologue qui s’est reconverti dans l’édition et l’écriture depuis une dizaine d’années. Tout d’abord à travers des essais historiques puis des romans et nouvelles. Il aime mêler ses intrigues à divers contextes historiques, dont celui du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis dans son dernier ouvrage, Un fruit amer, un thriller à l’atmosphère étouffante. Un fruit amer est publié aux éditions De Saxus, une maison d’édition créée l’an dernier.

L’histoire se déroule dans le Comté de Woodbridge en Alabama en 1963. En pleine ségrégation raciale, le Ku Klux Klan répand la terreur au nom de la suprématie blanche alors que la communauté noire fait entendre sa voix pour obtenir plus de droits. C’est dans ce contexte explosif qu’un fait divers va mettre le feu aux poudres.

Un matin, le corps d’une jeune blanche violée et battue à mort est retrouvée dans les bois. Elle n’est autre que la fille d’un riche entrepreneur de la région qui est lui-même membre du Ku Klux Klan.

Qui a bien pu la tuer ? Pour les autorités, cela ne fait aucun doute : c’est l’œuvre d’un noir. Peu avant le drame, la victime avait écrit au FBI car elle craignait pour sa vie. Le bureau dépêche alors sur place l’un de ses agents afin de tirer l’affaire au clair. Ce dernier va découvrir qu’elle a été tuée et il va se retrouver au cœur de la haine des hommes, face à une vérité dérangeante.

Mon métier, je suis enseignant en Histoire-Géographie fait que j’ai une affection particulière pour les polars historiques. Ici, l’ouvrage, au-delà de sa dimension policière répond particulièrement à mes attentes puisqu’il s’appuie sur un contexte historique, la ségrégation aux Etats-Unis dans les années 60, parfaitement maîtrisé par l’auteur.

Car quand je précise que j’aime les polars historiques, cela signifie pour moi qu’il faut que cette dimension historique joue un rôle important dans le livre et qu’elle ne soit pas qu’un élément décoratif. L’auteur prend d’ailleurs bien le temps d’installer ce contexte historique pour bien imprégner le lecteur autour d’une bonne dizaine de personnages qui vivent dans le village.

Evidemment, dans tout bon polar historique, il faut aussi une intrigue captivante qui pousse le lecteur à trépigner d’impatience pour connaître la vérité. Et là aussi, on peut dire que le pari de Nicolas Koch est réussi car le suspense fonctionne bien.

L’intrigue est bien menée, construite autour des personnages dépeints au fur et à mesure par l’auteur qui joue un rôle plus ou moins important. Tous ont des choses à cacher, des secrets bien gardés et des relations compliquées. Au cœur du livre se trouvent le racisme et le Ku Klux Klan. Un Ku Klux Klan qui fait régner la terreur, nous offrant quelques pages particulièrement violentes mais toujours réalistes.

Alors voilà, Un fruit amer s’avère donc être un très bon polar historique que j’ai particulièrement apprécié, venant d’un auteur que je vais dorénavant suivre avec un œil attentif. Je vous invite vivement à le découvrir pour vous faire votre propre idée, sans prendre le risque d’être déçu.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Nicolas Koch


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=