Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Divorce à l'italienne
Pietro Germi     (mai 1962) 

Réalisé par Denis. Italie. Comédie. 1h44 (Sortie version restaurée le 15 mai 2019 - 1ère sortie 1962). Avec Marcello Mastroianni, Daniela Rocca, Stefania Sandrell, Leopoldo Trieste, Saro Arcidiacono, Laura Tomiselli, Renzo Marignano et Odoardo Spadaro.

C'est toujours une bonne idée de ressortir "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi, sans conteste l'un des fleurons de la comédie à l'italienne.

Dans un très beau noir et blanc, jamais sombre même si le sujet est finalement amoral et morbide, le réalisateur montre les conséquences de l'impossibilité de divorcer et les exagère jusqu'à l'absurde puisqu'il est en Sicile et qu'il ne voit qu'une solution pour que les couples mal appairés se séparent : le crime d'honneur.

Marcello Mastroianni, qui en fait des tonnes avec la légèreté d'un danseur classique, rêve de tuer sa femme pour la remplacer par Stefania Sandrelli. On comprend donc ce qui le motive...Sauf qu'il a besoin de surprendre son épouse en flagrant délit, et qu'elle n'attire pas naturellement les amants. Il lui faudra ainsi chercher pour elle.

Avec un scénario pareil, Pietro Germi, pourtant né au cinéma dans le néo-réalisme, réussit un film constamment amusant où tout ce qui pourrait être outré, à l'instar du jeu de Marcello, ne l'est jamais vraiment.

Qui plus est, presque soixante ans après son tournage, "Divorce à l'italienne" ne paraît pas daté. Au contraire, les comédiens comme la mise en scène restent d'une grande modernité. Il n'y a jamais d'effets forcés et tout semble évident sans avoir besoin d'être lourdement démontré.

Il peut même y avoir des petits clins d'oeil sans que cela ne soit gênant : ainsi Mastroianni va au cinéma, un cinéma pris d'assaut où les spectateurs viennent avec leurs propres chaises pour voir Anita Ekberg. Eh oui Féfé, le personnage du noble sicilien incarné par l'acteur fétiche de Fellini, regarde "La Dolce vita", dans lequel bien sûr triomphe Mastroianni.

Ici, tout est à l'avenant : évident, facile, léger. La petite société du village sicilien est très bien campée sans avoir besoin de sombrer dans les clichés attendus.Ni mafia ni femmes habillées en noir mais une collectivité truculente et joyeuse qui ne cherche pas le réalisme. Rarement, on a cette sensation d'être invité dans un film, d'y habiter pendant cent minutes et d'y laisser des souvenirs dès qu'on la quitte.

Si l'on a vu "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi quelques décennies auparavant, on s'aperçoit que l'on avait en tête les principales scènes.

Aidé par une musique à la fois typique et ironique, "Divorce à l'italienne" inaugure une nouvelle forme de comédie qui trouvera son aboutissement avec Dino Risi et Ettore Scola. On se moque des travers des uns et des autres, sans trop de méchanceté. On fixe un état de la société et on se prépare à en rire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=