Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Divorce à l'italienne
Pietro Germi     (mai 1962) 

Réalisé par Denis. Italie. Comédie. 1h44 (Sortie version restaurée le 15 mai 2019 - 1ère sortie 1962). Avec Marcello Mastroianni, Daniela Rocca, Stefania Sandrell, Leopoldo Trieste, Saro Arcidiacono, Laura Tomiselli, Renzo Marignano et Odoardo Spadaro.

C'est toujours une bonne idée de ressortir "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi, sans conteste l'un des fleurons de la comédie à l'italienne.

Dans un très beau noir et blanc, jamais sombre même si le sujet est finalement amoral et morbide, le réalisateur montre les conséquences de l'impossibilité de divorcer et les exagère jusqu'à l'absurde puisqu'il est en Sicile et qu'il ne voit qu'une solution pour que les couples mal appairés se séparent : le crime d'honneur.

Marcello Mastroianni, qui en fait des tonnes avec la légèreté d'un danseur classique, rêve de tuer sa femme pour la remplacer par Stefania Sandrelli. On comprend donc ce qui le motive...Sauf qu'il a besoin de surprendre son épouse en flagrant délit, et qu'elle n'attire pas naturellement les amants. Il lui faudra ainsi chercher pour elle.

Avec un scénario pareil, Pietro Germi, pourtant né au cinéma dans le néo-réalisme, réussit un film constamment amusant où tout ce qui pourrait être outré, à l'instar du jeu de Marcello, ne l'est jamais vraiment.

Qui plus est, presque soixante ans après son tournage, "Divorce à l'italienne" ne paraît pas daté. Au contraire, les comédiens comme la mise en scène restent d'une grande modernité. Il n'y a jamais d'effets forcés et tout semble évident sans avoir besoin d'être lourdement démontré.

Il peut même y avoir des petits clins d'oeil sans que cela ne soit gênant : ainsi Mastroianni va au cinéma, un cinéma pris d'assaut où les spectateurs viennent avec leurs propres chaises pour voir Anita Ekberg. Eh oui Féfé, le personnage du noble sicilien incarné par l'acteur fétiche de Fellini, regarde "La Dolce vita", dans lequel bien sûr triomphe Mastroianni.

Ici, tout est à l'avenant : évident, facile, léger. La petite société du village sicilien est très bien campée sans avoir besoin de sombrer dans les clichés attendus.Ni mafia ni femmes habillées en noir mais une collectivité truculente et joyeuse qui ne cherche pas le réalisme. Rarement, on a cette sensation d'être invité dans un film, d'y habiter pendant cent minutes et d'y laisser des souvenirs dès qu'on la quitte.

Si l'on a vu "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi quelques décennies auparavant, on s'aperçoit que l'on avait en tête les principales scènes.

Aidé par une musique à la fois typique et ironique, "Divorce à l'italienne" inaugure une nouvelle forme de comédie qui trouvera son aboutissement avec Dino Risi et Ettore Scola. On se moque des travers des uns et des autres, sans trop de méchanceté. On fixe un état de la société et on se prépare à en rire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=