Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sa majesté des ombres
Ghislain Gilberti  (Editions Ring)  mars 2018

Je ne connaissais pas Ghislain Gilberti il y a encore quelques semaines. Une hérésie me direz-vous, confirmée par la lecture de ses polars. J’ai pris connaissance de l’existence de cet auteur au gré de mes déambulations sur les réseaux sociaux, constatant que son nouvel ouvrage, Les anges de Babylone, rencontrait des critiques dithyrambiques.

Connaissant ma curiosité pour découvrir de nouveaux auteurs, vous imaginez bien que je me suis rué sur cet ouvrage ! Sauf que Les Anges de Babylone s’avère être le deuxième tome d’une trilogie, La trilogie des ombres. Me voilà donc parti pour lire le premier tome, sorti en mars 2018, Sa majesté des ombres, pour profiter ensuite du tome 2. Une longue lecture s’ouvrait alors à moi, les deux ouvrages étant ce que l’on appelle des "pavés", des pavés qui se lisent à une vitesse assez inouïe tant on entre rapidement dedans pour avoir un mal fou à s’en sortir. Deux ouvrages au final assez exceptionnels, deux véritables bombes et deux grandes claques ! Vivement le tome 3.

Le livre est construit autour d’un personnage principal, une légende de la police judiciaire qui possède des dons de mentaliste, une certaine Cécile Sanchez. Celle-ci doit affronter un terrible cartel de drogue, le Réseau Fantôme, un cartel invisible qui livrent une guerre sans merci et vend une drogue d’une pureté inédite. Les membres du cartel ont un signe commun : Ecce Lex tatoué sur leur poignet. Quand des dealers sont capturés, ils se révèlent incapables de livrer le moindre indice sur leur commanditaire.

L’histoire débute en 2003 avec l’interpellation d’un gros dealer de ce cartel qui se termine dans un bain de sang. L’affaire, du fait du fiasco de l’opération qui a fait de nombreux morts dans la police, se retrouve très vite enterrée. Sept ans plus tard, une série de crime attire l’attention de Cécile Sanchez qui y voit des liens avec ce cartel et le fiasco de 2003. Elle se rend alors à Strasbourg pour enquêter.

Avec ce premier tome, Ghislain Gilberti nous emmène au cœur d’une enquête ayant pour ambition de démanteler un cartel de narcotrafiquants hyper organisé qui sévit dans l’Est de la France mais aussi au-delà des frontières. L’ouvrage déborde d’actions, tout est mené à deux cents à l’heure comme dans une bonne série TV bien addictive. L’auteur alterne passage d’investigation et scènes d’actions ultra-réalistes et violentes. Les temps morts n’existent et Cécile Sanchez possède un charisme de dingue. Les chapitres courts s’enchaînent, donnant du rythme à la lecture et poussant le lecteur à rester scotcher à sa lecture. C’est noir, très noir mais terriblement addictif. L’intrigue est parfaitement maîtrisée, elle fonctionne avec brio et intelligence autour d’un ouvrage construit en quatre parties et un épilogue.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Les anges de Babylone" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Ghislain Gilberti


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=