Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yaacobi et Leidental
Théâtre Le Funambule  (Paris)  mai 2019

Comédie d'après l'oeuvre épomyme de Hanokh Levin, mise en scène et interprétation par Matéo Cichacki, Marie Colucci et Thomas Ribière.

La jeune Compagnie Les Migrants de Satin, fondée par Matéo Cichacki, Marie Colucci et Thomas Ribière forts de leur complicité née au Cours Florent, n'a pas opté pour la facilité en choisissant pour première création un opus de dramaturge israélien Hanokh Levin dont l'humour féroce cible le pathétique de la condition humaine.

Dans"Yaacobi et Leidental", il propose une variation inattendue du fameux trio vaudevillesque et décline, sous forme de fresque tragi-comique, son humour du désespoir et son incorrigible humanisme, ses thématiques récurrentes, à savoir, notamment, la solitude, la quête du bonheur, la laborieuse entreprise du mariage et les mésaventures existentielles de personnages ordinaires, médiocres et parfois méchants.

Ainsi, après de longues années de parties de dominos autour d'une tasse de thé avec son ami Leidental, Yaacobi, saisi une subite illumination, pas moins que "l'appel de la vie", et du besoin irrépressible de connaître le bonheur, décide de s'émanciper de ce rituel pour y connaître la félicité conjugale que dispenserait l'amour d'une dame artiste, mamelue et callipyge.

Bien évidemment, sa naïveté et son inexpérience le voue aux filets de la vraie fausse pianiste nommée Ruth Chahach dite "Gros-popotin" qui ve veut se caser à tout prix et aux déconvenues subséquentes avec pour témoin privilégié Leidental, qui, incapable de supporter la solitude, s'est offert en cadeau de mariage comme homme à tout faire.

Pour leur proposition dont ils assurent collectivement la mise en scène et l'interprétation, Matéo Cichacki (Leidental lunaire), Marie Colucci (Ruth pseudo-femme fatale) et Thomas Ribière (Yaacobi arroseur arrosé) ont procédé à des modifications substantielles de l'oeuvre originale conçue en trente tableaux et douze chansons, d'une part, en la resserrant, et d'autre part, en substituant à sa forme bouffonne de cabaret brechtien celle de tragi-comédie avec chansons.

Un parti-pris qui s'accommode de la jeunesse des interprètes qui, de surcroît, n'ont pas le physique de l'emploi - caricatural en l'espèce - dont la fraîcheur de jeu emporte l'adhésion.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=