Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Odyssée
La Scala  (Paris)  mai 2019

Comédie dramatique d'après l'oeuvre éponyme d'Homère, adaptation et mise en scène de Pauline Bayle, avec Charlotte Van Bervesseles, Florent Dorin, Alex Fondja, Viktoria Kozlova et Yan Tassin.

Avec seulement cinq comédiens (Charlotte Van Bervesseles, Florent Dorin, Alex Fondja, Viktoria Kozlova et Yan Tassin), Pauline Baye avait réussi un pari risqué : adapter pour la scène la guerre de Troie telle qu'Homère l'avait imaginée dans "L'Iliade".

Vêtus en jeans et en baskets, ses acteurs interprétaient le récit homérique sans être toujours le même personnage et en reconstituant des scènes emblématiques opposants Troyens et Grecs. La scène était quasi déserte et les acteurs utilisaient seulement quelques accessoires pour frapper l'imagination du public à certains moments.

Pour "Odyssée", qui peut être montré à la suite de "Iliade" ou bien indépendamment, elle reprend ces mêmes principes et les principaux ingrédients qui en ont fait un succès : priorité au texte, clarté de l'adaptation, acteurs jouant "groupés", parfois en choeur, et toujours dans une "chorégraphie" rythmée.

Comme Pauline Baye avait arrêté "L'Iliade" au moment-clé du duel entre Achille et Hector, laissant de côté le personnage du "rusé" Ulysse. Elle revient au tout début de son adaptation de "L'Odyssée" sur le célébrissime épisode du "Cheval" dont la conception est précisément l'oeuvre d'Ulysse.

Peu enclin à la guerre, mais capable de mille ruses, Ulysse permet la victoire des Grecs et se met à dos les Dieux qui soutenaient les Troyens. Dès lors, il mettra des années à retrouver Ithaque où sa femme Pénélope est confrontée aux Prétendants qui veulent l'épouser et prendre possession du royaume d'Ulysse que tout le monde pense mort.

Par rapport à "L'Iliade", une partie de la scène est encadrée par des chaises supposées abritées les dits prétendants. En effet, on va suivre simultanément les aventures d'Ulysse et de compagnons ballotés sur les mers par Poséidon, ennemi juré du roi d'Ithaque, et les démêlés de Pénélope et de son fils Télémaque avec les nobles qui veulent l'épouser.

On aura le droit à presque tous les épisodes connus de tous de l'Odyssée : séjour d'Ulysse chez Calypso et Nausicaa, passage aux enfers, lutte contre le Cyclope et les Sirènes... Seront aussi évoqués Circé et le duo de monstres Charybde et Scylla...

Bien entendu, Pauline Baye a élagué et a plutôt réussi le parcours tumultueux d'Ulysse. Ses acteurs les racontent en "canon", comme des choristes. Mais les scènes finales, celles qui surviennent quand Ulysse a enfin mis le pied sur son île, manquent pour la première fois d'un certain rythme. Sans doute, les acteurs, qui jamais n'ont démérité, commencent à payer les efforts que nécessitent cette mise en scène constamment en mouvement.

On n'est pas convaincu par l'utilisation des chaises pour éviter que la fin soit trop statique. Peut-être aussi que le fait que les acteurs ne soient pas totalement les personnages pèse soudain. Par exemple, les retrouvailles entre Ulysse et Pénélope ne génèrent pas l'émotion escomptée.

Dès lors, la fin attendue s'éternise sans vraies trouvailles et s'avère plus une délivrance qu'une apothéose. C'est sur cette légère déception que s'achève donc cette adaptation pourtant de grande qualité qui permet de suivre avec limpidité l'une des œuvres majeures de l'humanité. Mais on oubliera vite cette petite faiblesse pour garder le souvenir d'une soirée théâtrale comme on aimerait en vivre davantage.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=