Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Par-delà nos corps
Bérengère Cournut  (Editions Le Tripode)  février 2019

Voilà donc un superbe petit texte d’un peu plus de 100 pages qui nous est offert par Bérengère Cournut, une jeune auteure empreinte d’onirisme et de poésie qui est une réponse au texte de Pierre Cendors, Minuit en mon silence, que nous avions beaucoup aimé il y a deux ans.

Avec Par-delà nos corps, son dernier ouvrage, et en attendant un nouveau roman en septembre prochain dont nous ne manquerons pas de vous parler, Bérengère Cournut nous propose le très beau portrait d’une femme solaire qui surpasse les épreuves de l’histoire du 20ème siècle. Cette femme, Elisabeth, a vingt ans quand elle et son premier mari rencontrent Werner, lieutenant-poète et peintre allemand, à Paris.

La Première Guerre mondiale éclate et emporte les deux hommes, l’un après l’autre. Des décennies après, Elisabeth adresse par-delà la mort une lettre à Werner, en réponse à celle qu’il lui avait envoyée du front juste avant de mourir et qui dessinait un idéal de la femme.

Au travers de cette lettre, Elisabeth décrit, loin de tout idéalisme, ce qu’elle a traversé durant toute sa vie et comment les épreuves ont fait d’elle une femme "tellurique" ancrée et incarnée, plusieurs fois aimante et aimée, traversée par le désir, le miracle de la maternité, la mort et l’absence.

Le texte de Bérengère Cournut est à la hauteur de celui de Pierre Cendors auquel il répond. Les immenses qualités littéraires apercues chez Pierre Cendors trouvent donc un formidable écho sous la plume de Bérengère Cournut.

Bérengère nous dévoile un texte tout en nuances, poétique et sensible à souhait pour nous faire vivre une histoire d'amour brève et intense, faite d'éloignement et jamais consommée, qui défie le temps et la guerre. Évidemment, il serait plutôt judicieux de lire en amont le texte de Pierre Cendors pour mieux s’imprégner de la réponse de Bérengère Cournut.

A travers ce texte se dévoile une femme libre, qui a su faire des choix pour se reconstruire après la mort de son mari, une femme qui croit à la vie et à l'amour malgré les drames vécus, une femme qui refuse la tristesse qui la menace.

Les deux ouvrages, celui de Bérengère Cournut et Pierre Cendors rassemblés donc forment un magnifique témoignage d'amour que je vous invite fortement à lire.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Bérengère Cournut


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=