Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Paugam
Le Ventre et l'Estomac  (Microcultures / Kuroneko)  mai 2019

Chez Froggy’s Delight, on aime et on suit Nicolas Paugam depuis des années déjà et on ne se lasse jamais de le voir débouler avec un nouvel album. Nicolas Paugam est un artiste à part. Il est ailleurs et parmi nous disent certains et c’est plutôt difficile de le contester tant il s’avère être un artiste singulier, excentrique mais surtout très talentueux.

Le voilà donc qui vient de sortir son quatrième disque. Un disque qui nous parle d’anatomie, Le Ventre et l’Estomac. La chanson éponyme du disque nous parle donc des tourments d’un homme dans son couple qui vit diffusément son mal, pour mieux le localiser ensuite. Même chirurgie pour "Le chasseur blanc", comme un droit de réponse au fameux "Tu vois pas qu’on s’aime pas" présent sur l’album Aquae Mostlae puisqu’ici c’est une femme qui parle.

L’artiste nous propose un charmant album composé de neuf titres qui laissent la part belle à la dérision, aux jeux de mots et aux rimes pour mieux décliner les différentes façons d’en avoir, de l’estomac face à différentes personnes, sa compagne ou son compagnon, son banquier mais aussi face à une meute estivale ou encore face à la mort. De l’humour, Nicolas Paugam n’en manque pas, poussant sa malice potache jusqu’à finir son album par un naufrage, avec le très beau morceau, "La complainte du Titanic".

Une fois encore, inutile de mon côté d’écouter l’album quinze fois pour savoir qu’il me plaît. Dès la première écoute, le charme opère sur moi. Je retrouve ses textes si particuliers et ses bidouillages musicaux qui leur collent parfaitement. Nicolas Paugam est un vrai artiste, dans le sens noble du terme, il fabrique ses albums avec une grande sincérité que l’on retrouve dans sa musique entraînante sur certains titres, nostalgiques sur d’autres. Neuf titres donc comme neuf pépites à savourer sur des mélodies exotiques, pop et folk.

Avec ce quatrième album, il confirme donc tout le bien que je pense de sa musique. Ses musiques sont simples et belles, "Rendez-vous au sommet", qui ouvre l’album en la parfaite illustration. Nicolas Paugam est la preuve que la chanson française existe toujours et qu’elle se renouvelle encore avec élégance.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Mon agitation de Nicolas Paugam
La chronique de l'album Aquae Mostlae de Nicolas Paugam
La chronique de l'album Boustrophédon de Nicolas Paugam

En savoir plus :
Le site officiel de Nicolas Paugam
Le Bandcamp de Nicolas Paugam
Le Soundcloud de Nicolas Paugam
Le Facebook de Nicolas Paugam


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=