Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Walter & Lavergne
Walter & Lavergne  (Autoproduit)  juin 2019

Purée, voilà un disque que nous avions, presque, cessé d’espérer. Cela ressemblait pour nous à une triste arlésienne, et pour les musiciens : Jarvis Platini et Philippe Lavergne à un vrai chemin de croix. Et à la fin quoi de plus beau que de concrétiser une passion ? Quand c’est aussi bien fait, un véritable plaisir pour eux comme pour nous. Parce que ce disque est une vraie et belle réussite !

Si la musique est un langage alors le duo fait plus qu’en posséder les codes (de belles mélodies, des compositions solides, une capacité à groover et à alterner les tempi, quelques arrangements, des presque tubes : "Moins haut, moins loin, moins fort", "Vide-grenier", "Tout ça pour une machine à pain"...

Bien sûr, il y a quelques topoï inévitables de l’indie pop, mais, se concentrer sur les paroles (excellentes la plupart du temps, qui se situent sur plusieurs niveaux, Jarvis Platini montrant qu’il est capable d’être aussi drôle, que percutant ou touchant) ou la voix et oublier cette musique, pas si ligne claire que cela, et l’affaire est réglée dans "Moins haut, moins loin, moins fort", serait une erreur. Les guitares savent aussi être agitées et aiguisées. Et même s’il y a une certaine fragilité (dans le chant parfois...) que cette fragilité est belle, humaine !

Si la musique est un jeu alors cela transpire à travers les douze morceaux de ce disque. On ressent, dans ce disque habité, ce véritable plaisir joueur, cet humour, ce second degré tranchant et cette façon de prendre les choses avec une certaine légèreté. Exemples ? "Tout le monde déteste Jarvis Platini", "Avec ma voix et mon couteau" ou "Robert Smith à la Bourboule". Pendant que Morrissey est à Magaluf...

Si la musique devrait toujours être une grande famille alors ce disque en est une preuve de plus. Parce que ce disque est une histoire d’amis, avec Thierry Volver (à la production, au mixage et parfois à la basse) et Ivan Breton (basse, claviers...). Et il faut voir les retours sur les réseaux sociaux...

Un vrai bon disque, et mon petit doigt me dit que d’autres disques devraient suivre. Enfin espérons-le...

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Walter & Lavergne
Le Facebook de Walter & Lavergne


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=