Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vue pour la dernière fois
Nina Laurin  (Editions Presses de la Cité)  avril 2019

Nina Laurin a quitté la Russie pour le Québec dans son enfance et parle parfaitement russe, français et anglais. Son premier roman, Vue pour la dernière fois, s’est rapidement hissé en tête des listes des meilleures ventes dès sa parution outre-Atlantique. Le voilà donc arrivé entre nos mains, publié par les éditions Presses de la cité.

Laine Moreno, anciennement Ella Moreno est une femme qui rase les murs et cache ses cicatrices. Elle tente par tous les moyens à ne pas attirer l’attention sur elle, travaillant dans une superette le jour et occupant un poste de barmaid la nuit. Depuis la terrible épreuve qu’elle a traversée de ses dix à treize ans, sa grande discrétion n’a éveillé les soupçons de personne, surtout pas de la police de Seattle.

De dix à treize ans, elle a été séquestrée dans une cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n’a jamais fait l’effort de rechercher. Laine n’était pas assez blanche de peau pour intéresser la justice et sa famille ne fréquentait pas les bons quartiers. Son calvaire s’est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a abandonné le bébé. Depuis, elle tente d’oublier, difficilement, espérant que le temps l’y aidera.

Jusqu’au jour où elle tombe sur une affiche, un avis de recherche, celui d’une jeune fille qui a disparu. Un avis de recherche avec une photo qui se trouve être son portrait craché. Elle comprend très vite que c’est sa fille biologique et pense que c’est son bourreau qui l’a enlevée. Elle ne veut pas que celle qu’elle suppose être sa fille puisse subir ce qu’elle a pu subir au fond de la cave. Se lançant dans sa recherche en s’associant à la police, Laine va alors devoir affronter ses vieux souvenirs qui vont refaire surface au cours des investigations.

L’histoire nous est racontée par le personnage de Laine sûrement pour que le lecteur s’imprègne mieux du personnage et puisse ressentir davantage ce qu’elle vit, ses difficultés et ses fragilités, ses faiblesses et ses angoisses qui resurgissent de plus belle avec les événements concernant la disparition de la fillette.

On ne s’ennuie pas au cours de ce roman d’un peu moins de quatre cents pages qui se lit très rapidement, une fois que l’on a mis le nez dedans. L’intérêt porte sur l’intrigue, va-t-on retrouver la fillette, qui l’a enlevée, mais aussi sur les relations qui se mettent en place entre Laine et la famille adoptive de la petite fille enlevée. Le suspense est présent, les rebondissements arrivent aux bons moments avec des évènements qui s’enchaînent avec cohérence. Au final, Vue pour la dernière fois s’avère être un thriller choc qui passe au crible l’Amérique des laissés-pour-compte en nous réservant un dénouement étourdissant.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Nina Laurin
Le Facebook de Nina Laurin


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=