Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bunuel après l'âge d'or
Salvador Simo 

Réalisé par Salvador Simo. Espagne. Animation. 1h47 (Sortie le 19 juin 2019).

  Sur le papier, l'idée de raconter en dessin animé un épisode de la vie du cinéaste espagnol Luis Bunuel paraît une idée étrange, presque farfelue.

Surtout qu'il s'agit de saisir le réalisateur à son retour en Espagne à la suite de son expérience surréaliste parisienne où, avec son ami Salvador Dali, il a réalisé deux films mythiques et scandaleux : "Le Chien andalou" (1928) et "L'âge d'or" (1930).

Luis Bunuel se rend alors dans "Las Hurdes", un coin perdu de l'Estrémadure, où règne une misère noire, à tel point que le film sera distribué souvent sous un titre tristement explicite : "Terre sans pain".

Sans paraphraser le film d'animation de Salvador Simo, qui raconte tout cela avec beaucoup d'humour et d'admiration pour Bunuel et ses compagnons, le futur cinéaste de "Los Olvidados" trouve l'argent nécessaire à ce projet, tellement insensé qu'il apparaît comme une manière de continuer le surréalisme par le documentaire, grâce à un ami anarchiste, Ramon Acin, qui a gagné à la loterie en décembre 1932.

C'est donc ainsi, avec l'aide du grand photographe Eli Lotar arrivé avec une caméra prêtée par Yves Allégret, et Pierre Unik, un personnage culte du surréalisme, comme assistant, que Luis Bunuel va se lancer dans une des plus singulières histoires cinématographiques que l'on puisse raconter.

Salvador Simo a eu parfaitement raison de tenter l'aventure, d'autant que son œuvre s'inspire du roman graphique de Fermin Solis, "Luis Bunuel dans le labyrinthe des tortues". Illustrateur de livres pour enfants, Fermin Solis a le sens du dessin utile, du dessin qui marque les esprits.

Cela donne un Luis Bunuel plus vrai que nature, une ambiance où le jaune et le marron dominent adoucissant un peu le noir et blanc très sombre qu'Eli Lotar donnera au film "réel".

Cela produit des personnages qui dégagent immédiatement de la sympathie. On les sent passionnés par ce qu'ils font et aussi très impliqués dans leur envie de faire connaître l'état de cette Espagne délaissée dans laquelle la mortalité infantile est énorme, comme le taux de handicaps mentaux ou physiques frappant les enfants.

Cette plongée dans le "pire" de l'Espagne annonce aussi les temps troublés à venir. Ainsi le fidèle Ramon Acin, ce généreux utopiste qui rêvait d'un monde nouveau saisi par les yeux de son ami Luis, qui abuse d'ailleurs un peu de lui, finira sous les balles franquistes.

Dans "Bunuel, après l'âge d'or de Salvador Simo, on devine tout cela confusément. On y est bien même si on traverse un pays d'une tristesse infinie. On y soupçonne que le bonheur de filmer ne sera que de courte durée, qu'un orage de sang et de crimes va bientôt s'abattre sur toute la terre espagnole...

Au point qu'il faudra attendre presque trente ans, et "Viridiana" pour que Bunuel retourne en Espagne. Le scandale qui s'en suivra pourrait peut-être fournir à Salvador Simo un nouvel épisode des aventures de Don Luis.

Quoi qu'il en soit, ce film hors norme est une réussite en matière d'animation et porte en lui un humanisme ironique qui aurait bien plus à Bunuel et à tous ses amis.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=