Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La solitude Caravage
Yannick Haenel  (Editions Fayard)  février 2019

On connaissait Yannick Haenel pour ses excellents romans auréolés de prix divers comme Cercle, Jan Karski ou encore Tiens ferme ta couronne. On le découvre maintenant dans un autre exercice littéraire, l’essai, qui lui sied à merveille, en témoigne son dernier ouvrage autour de Caravage.

Dans ce bel essai consacré à ce peintre, Yannick Haenel s’interroge beaucoup sur l’artiste, sur son intériorité en nous plongeant dans sa vie. Comment peignait-il ? Que cherchait-il à travers ces scènes de crime, ces têtes coupées, cette couleur noire qui envahit petit à petit  tous ses tableaux ?

Yannick Haenel nous avoue avoir découvert ce peintre lorsqu’il était ado, autour de ses quinze ans. C’est dans un livre consacré à la peinture italienne qu’il s’arrête sur une femme vêtue d’un corsage blanc qui se dresse sur un fond noir. Sa passion pour Caravage naît, c’est aussi ce qu’il nous raconte au début de l’ouvrage.

Ainsi commence donc ce récit d’apprentissage qui se métamorphose en quête de la peinture. Yannick Haenel plonge dans les tableaux de Caravage en racontant la vie violente et passionnée de ce peintre génial pour nous livrer une initiation à l’absolu.

A travers l’analyse de nombreux tableaux du peintre, portée par une sublime écriture qu’on lui connaît, Yannick Haenel nous présente donc un peintre hors-norme, immensément talentueux mais aussi profondément controversé. Les tableaux analysés sont recontextualisés, mis en perspective par rapport à la vie de l’artiste et décrit avec une précision diabolique qui montre la passion de l’auteur pour ce peintre.

C’est une vie tourmentée que nous décrit Yannick Haenel concernant le Caravage. Ce dernier a eu une vie particulièrement agitée, marquée par le vagabondage, la violence et la solitude. Il a eu une vie bien remplie, le peintre a connu la pauvreté, la solitude et l’isolement mais aussi le deuil.

Mort avant sa quarantième année, Le Caravage a consacré sa courte vie à la peinture. Ses œuvres sont habitées par la souffrance, le sang, l’effroi et la crainte que le noir dominant symbolise. L’ouvrage va au-delà de la biographie puisqu’il ne se limite pas à raconter sa courte vie, que l’on pourrait trouver dans une bonne encyclopédie. Yannick Haenel s’est intéressé à l’expérience intérieure du peintre, ce qui au cœur de son art. Il cherche en même temps à nous montrer ce qui le dissocie d’artistes comme Michel-Ange. Il cherche à déceler les zones d’ombre de ce peintre et nous montre au final comment Caravage l’a construit, ébloui et troublé.

L’ouvrage de Yannick Haenel est fort, beau et superbement écrit. Nul besoin d’être amateur ou spécialiste de peintures pour prendre plaisir à lire ce livre. Il faut aimer la littérature, être curieux sur l’art et se laisser porter. C’est ce que je suis et ce que j’ai fait et je ne le regrette pas…

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=