Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Malamorte
Antoine Albertini  (Editions Jean-Claude Lattès)  mai 2019

Antoine Albertini n’est pas inconnu pour Froggy’s Delight puisque nous avons chroniqué son précédent ouvrage, Les invisibles, qui nous avait beaucoup plu. Correspondant du monde en Corse, André Albertini se lance, après avoir consacré deux ouvrages à des enquêtes, dans le roman policier avec Malamorte, édité chez JC Lattès. Auréolé d’un bandeau alléchant qui nous promet de James Ellroy sur l’île de beauté, André Albertini réussit son pari, celui de nous proposer un polar d’excellente facture sur un territoire qu’il maîtrise parfaitement, la Corse.

Qui a assassiné une randonneuse sur le sentier des crêtes près de Bastia ? Pourquoi un homme a-t-il tué sa femme et sa petite fille avant de tenter de se suicider ? L’enquête est confiée à un capitaine de police un peu trop porté sur la bouteille, qui ne croit plus en rien depuis que l’amour de sa vie a disparu sans laisser d’adresse.

De Bastia à Ajaccio, de bars pourris en bidonvilles, le flic solitaire et sans nom va se lancer à corps perdu sur la piste de voyous, de déserteurs de la Légion et d’hommes d’affaires louches, le tout en croisant aussi son propre passé.

Le lecteur suit donc en parallèle l’enquête sur deux meurtres mystérieux concernant des femmes. Les rebondissements sont nombreux dans cette enquête pleine de surprises qui voit une gangrène mafieuse infecter quasi tous les protagonistes du livre, du vulgaire délinquant au policier en passant par certains responsables de la justice.

Les codes du polar sont parfaitement maîtrisés dans Malamorte. Albertini nous dévoile un enquêteur mal dans sa peau, en proie à l’alcoolisme avec une hiérarchie qui ne lui épargne rien. La Corse, territoire de nombreux homicides donne une dimension ultra réaliste aux deux affaires sur lesquelles le flic enquête sans jamais tomber dans les clichés qu’on a l’habitude d’entendre sur l’île de beauté. A cela s’ajoute l’expérience journalistique de l’auteur qui connaît parfaitement les ficelles du milieu en Corse pour avoir enquêter dessus.

Malamorte est donc un roman noir qui tient en haleine le lecteur facilement de par son intrigue mais surtout de par l’ambiance qu’il dégage. Parfaitement construite, au cœur d’une Corse décrite avec réalisme, l’histoire est prenante et parfaitement crédible, ce qui n’est pas toujours le cas dans certains polars. Antoine Albertini réussit parfaitement le test du premier roman qui est à la hauteur des ouvrages qu’il a précédemment écrits.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Les invisibles" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=