Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jérôme Minière
Une Clairière  (Objet Disque)  juin 2019

"Ces temps-ci, j’ai remarqué, on n’écoute plus en entier, tout ce qui est raconté, alors à quoi bon continuer de penser en entier".
"j’apprivoise la mélancolie parce que je travaille pour une boite et pas pour l’horizon".
"aujourd’hui la beauté ça n’a pas changé, ça prend toujours l’éternité".

Exilé au Québec depuis plus de vingt ans, Jérôme Minière semble très loin du cirque musical Français et des modes versatiles, alors même qu’il fut à sa manière précurseur de la bedroom pop en mêlant pop, hip-hop, électronique, séquenceurs et boîte à rythmes. Épisodiquement, au compte-gouttes, trop peu forcément, nous parvient sa musique. Une musique qui est rarement distribuée en France.

Ces dernières années, qui ont mené à la sortie de ce Une Clairière (sur le label de l’artiste Chevalrex (Rémy Poncet) : Objet Disque) et de Dans la forêt numérique (2018) avec qui il forme un dytique sonnent comme une sorte de renaissance : la rupture avec son label La Tribu, de nouvelles rencontres, l’envie de se mettre en danger, de se confronter à l’instant, et une inspiration retrouvée.

Après Dans la forêt numérique, Jérôme Minière continue de creuser les thèmes qui lui sont importants : la fragilité des rapports humains, la frénésie de la vie, les rapports sociaux et le numérique, le temps, la modernité, le monde capitaliste. Il continue de cartographier le présent avec cette envie de cerner son époque, de faire le tri dans les informations. Des thèmes qui sont portés par une force mélodique (soutenue par une très belle instrumentation) et éminemment poétique, une voix tantôt parlée tantôt chantée. Un assemblage sonore audacieux, de temps en temps en clair-obscur mais toujours avec cette envie de toucher l’auditeur rappelant ses deux premiers albums Monde pour n’importe qui (1996) et La nuit éclaire le jour qui suit (1998) parus sur le label Lithium.

Une musique électronique et synthétique flamboyante, plus sombre que dans Une Clairière, parfois minimaliste et répétitive, parfois oppressante et ardue, parfois plus pop mais où la lumière peut aussi percer. Le tout avec une écriture pointue, singulière et inspirante.

Loin des yeux mais proche du cœur, Jérôme Minière est l’un des chanteurs français les plus intéressants. Dont acte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Chez Herri Kopter de Jérôme Minière
Jérôme Minière en concert à La Boule Noire (23 juin 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de Jérôme Minière
Le Bandcamp de Jérôme Minière
Le Soundcloud de Jérôme Minière
Le Facebook de Jérôme Minière


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=