Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'homme de Constantinople
J.R. Dos Santos  (Editions Hervé Chopin)  mai 2019

J.R. Dos Santos est un journaliste, reporter de guerre et présentateur vedette du 20h au Portugal depuis plus de vingt-cinq ans. Il est aussi l’un des plus grands auteurs européens de thrillers. Avec sa saga Tomas Noronha qui compte aujourd’hui sept volumes et qui s’est traduite en dix-huit langues, il s’est fait connaître en France avec La formule de Dieu, vendu à près de 500.000 exemplaires. Il revient aujourd’hui avec son premier roman historique traduit en français, L’homme de Constantinople, publié aux éditions Hervé Chopin.

L’ouvrage que nous propose l’auteur portugais est inspiré de la vie Calouste Gulbenkian, un mystérieux arménien qui a régné sur le monde du pétrole et de l’art à la fin du 19ème siècle jusqu’au milieu du 20ème. Il relate le parcours extraordinaire de ce mystérieux arménien qui a changé le monde.

Alors que l’empire Ottoman s’effondre et que les arméniens se retrouvent persécutés, la famille du jeune Calouste décide de se réfugier à Constantinople. Le jeune garçon, déjà connu pour son intelligence hors du commun, est émerveillé par la capitale du Bosphore et se pose pour la première fois la question qui va le poursuivre toute sa vie : qu’est-ce que la beauté ?

A cette époque, il ne sait pas encore qu’il va bientôt régner sur le monde naissant du pétrole, devenir l’homme le plus riche et le plus puissant de la planète et le plus grand collectionneur de tous les temps.

Les amateurs des ouvrages de Dan Brown n’auront aucun mal à se retrouver avec ce livre de Dos Santos s’ils ne connaissent pas déjà cet auteur. De mon côté, mon goût prononcé pour l’histoire que j’enseigne et les ouvrages historiques que je chronique régulièrement font que vous ne serez pas surpris d’apprendre que cet ouvrage m’a beaucoup intéressé.

Je ne connaissais pas l’histoire hors du commun de cet arménien et j’avoue que cette biographie romancée est assez remarquable, permettant au lecteur d’appréhender une partie de l’histoire de l’Empire et de la Turquie. Il relate aussi les relations conflictuelles entre les Turques, les Bulgares et les Arméniens qui aboutiront au génocide de ces derniers en 1915. Il traite aussi de la révolution russe de 1905 et du commencement de la Première Guerre mondiale.

Très vite, le jeune Calouste saura se rendre compte que la découverte de l’huile de pierre, le pétrole, sera une source de progrès et d’enrichissement. Le pétrole qui sera aussi au cœur de la seconde révolution industrielle en Europe avec d’autres sources d’énergie comme l’électricité. Le pétrole qui ensuite aura un rôle géopolitique majeur, que l’on retrouve encore aujourd’hui.

Calouste fut aussi un collectionneur d’art incontournable de l’époque possédant de nombreuses œuvres d’art, notamment des peintures célèbres de grands artistes. Il offrit d’ailleurs sa collection à un grand musée portugais qui aujourd’hui porte son nom.

Alors voilà, le dernier ouvrage de l’auteur lusitanien s’avère donc être un grand roman historique sur un personnage méconnu au destin hors-norme qui traverse les soubresauts de l’histoire tout en profitant aussi. Homme d’affaires intraitable mais aussi grand amateur d’art, on connaîtra la suite de sa vie dans un nouvel ouvrage, Le millionnaire de Lisbonne (qui sortira en 2020). Cela sera l’occasion de connaître la fin de sa vie dans une histoire toujours tourmentée avec le génocide arménien, la crise des années 30 et la Seconde Guerre mondiale.

 

En savoir plus :
Le site officiel de J.R. Dos Santos
Le Facebook de J.R. Dos Santos


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=