Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'homme de Constantinople
J.R. Dos Santos  (Editions Hervé Chopin)  mai 2019

J.R. Dos Santos est un journaliste, reporter de guerre et présentateur vedette du 20h au Portugal depuis plus de vingt-cinq ans. Il est aussi l’un des plus grands auteurs européens de thrillers. Avec sa saga Tomas Noronha qui compte aujourd’hui sept volumes et qui s’est traduite en dix-huit langues, il s’est fait connaître en France avec La formule de Dieu, vendu à près de 500.000 exemplaires. Il revient aujourd’hui avec son premier roman historique traduit en français, L’homme de Constantinople, publié aux éditions Hervé Chopin.

L’ouvrage que nous propose l’auteur portugais est inspiré de la vie Calouste Gulbenkian, un mystérieux arménien qui a régné sur le monde du pétrole et de l’art à la fin du 19ème siècle jusqu’au milieu du 20ème. Il relate le parcours extraordinaire de ce mystérieux arménien qui a changé le monde.

Alors que l’empire Ottoman s’effondre et que les arméniens se retrouvent persécutés, la famille du jeune Calouste décide de se réfugier à Constantinople. Le jeune garçon, déjà connu pour son intelligence hors du commun, est émerveillé par la capitale du Bosphore et se pose pour la première fois la question qui va le poursuivre toute sa vie : qu’est-ce que la beauté ?

A cette époque, il ne sait pas encore qu’il va bientôt régner sur le monde naissant du pétrole, devenir l’homme le plus riche et le plus puissant de la planète et le plus grand collectionneur de tous les temps.

Les amateurs des ouvrages de Dan Brown n’auront aucun mal à se retrouver avec ce livre de Dos Santos s’ils ne connaissent pas déjà cet auteur. De mon côté, mon goût prononcé pour l’histoire que j’enseigne et les ouvrages historiques que je chronique régulièrement font que vous ne serez pas surpris d’apprendre que cet ouvrage m’a beaucoup intéressé.

Je ne connaissais pas l’histoire hors du commun de cet arménien et j’avoue que cette biographie romancée est assez remarquable, permettant au lecteur d’appréhender une partie de l’histoire de l’Empire et de la Turquie. Il relate aussi les relations conflictuelles entre les Turques, les Bulgares et les Arméniens qui aboutiront au génocide de ces derniers en 1915. Il traite aussi de la révolution russe de 1905 et du commencement de la Première Guerre mondiale.

Très vite, le jeune Calouste saura se rendre compte que la découverte de l’huile de pierre, le pétrole, sera une source de progrès et d’enrichissement. Le pétrole qui sera aussi au cœur de la seconde révolution industrielle en Europe avec d’autres sources d’énergie comme l’électricité. Le pétrole qui ensuite aura un rôle géopolitique majeur, que l’on retrouve encore aujourd’hui.

Calouste fut aussi un collectionneur d’art incontournable de l’époque possédant de nombreuses œuvres d’art, notamment des peintures célèbres de grands artistes. Il offrit d’ailleurs sa collection à un grand musée portugais qui aujourd’hui porte son nom.

Alors voilà, le dernier ouvrage de l’auteur lusitanien s’avère donc être un grand roman historique sur un personnage méconnu au destin hors-norme qui traverse les soubresauts de l’histoire tout en profitant aussi. Homme d’affaires intraitable mais aussi grand amateur d’art, on connaîtra la suite de sa vie dans un nouvel ouvrage, Le millionnaire de Lisbonne (qui sortira en 2020). Cela sera l’occasion de connaître la fin de sa vie dans une histoire toujours tourmentée avec le génocide arménien, la crise des années 30 et la Seconde Guerre mondiale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Un millionnaire à Lisbonne" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de J.R. Dos Santos
Le Facebook de J.R. Dos Santos


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=