Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tangerine
Chrsitine Mangan  (Editions Harper Collins)  mai 2019

Quoi de mieux pour un premier roman que de recevoir un tel éloge de l’une des plus grandes auteures américaines encore en vie ! A lire ce que pense Joyce Carol Oates de ce premier roman, on ne peut que se laisser tenter par cet ouvrage de Christine Mangan, Tangerine, publié chez Harper Collins Noir.

Christine Mangan est diplômée de l’University Collège de Dublin, où elle a rédigé une thèse sur la littérature du 18ème siècle, et de l’université du sud du Maine où elle a suivi un Master d’écriture. Tangerine est son premier roman.

L’histoire se déroule à Tanger en 1956. Alice Shipley n’y arrive pas. Cette violence palpable, ces rues surpeuplées, cette chaleur constante, tout lui fait croire que cette ville n’est pas faite pour elle, qu’elle la rejette et lui veut du mal. L’arrivée de son ancienne colocataire, Lucy, transforme son quotidien mortifère. Avec elle, ses journées ne se résument plus à attendre le retour de son mari John. Son amie lui donne la force d’affronter cette ville et de sortir de son isolement.

Puis advient ce glissement, lent et insidieux. La joie des retrouvailles fait rapidement place à une sensation d’étouffement, à la certitude d’être observée. Alice commence à se poser des questions sur la bienveillance de Lucy mais aussi sur sa propre lucidité. Tout semble alors soudain si fragile, encore plus lorsque John disparait.

Une fois la lecture de l’ouvrage terminé, on comprend parfaitement ce que Joyce Carol Oates a voulu exprimer autour de cet ouvrage qui se range parfaitement dans le rayon des thrillers psychologiques Hitchcockiens. Il y a tout d’abord ce superbe prologue d’à peine trois pages qui ouvre magnifiquement l’ouvrage, emmenant le lecteur vers des mystères qu’il va ensuite découvrir au fil du livre, construit autour de l’alternance des points de vues de Lucy et Alice qui forment à chaque fois des chapitres courts.

Le livre nous permet de revenir dans l’histoire personnelle de ces deux jeunes femmes, dans leur passé commun pendant leur vie étudiante, notamment autour d’un drame vécu. Autour de ces deux femmes se trouve John, le mari d’Alice, un personnage ambigu et mystérieux. Un puzzle se forme alors autour des trois personnages, les récits des deux femmes font se reformer une histoire au travers de secrets dévoilés. Il faut alors bien avouer que la construction du livre et de l’intrigue est très intelligente, arrivant à construire une tension qui monte au fil des pages sans que l’on sache vraiment de qui elle vient. Et puis il y a cette ville de Tanger, oppressante et bouillante, parfaitement décrite qui se prête parfaitement à l’histoire.

Tangerine est donc un premier roman parfaitement réussi porté par une histoire qui nous emmène de bout en bout. Il s’appuie sur des personnages charismatiques, sur des lieux magnifiques, une intrigue intelligemment construite, du suspens et une fin surprenante. Tous les ingrédients sont donc bien présents pour que Tangerine se range dans vos lectures estivales.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=