Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Fatals Picards
Espèces menacées  (Verycords)  avril 2019

Les Fatals Picards sont de retour. Alors oui je sais, dit comme ça, balancé de but en blanc, cela peut paraître brutal. Mais le groupe revient et malgré des concerts de folie, des albums extraordinaires et même (et on oublie bien trop souvent de le dire) une participation à l’Eurovision, ils n’ont rien perdu de leur fougue et de leur talent.

Même si le groupe s’est offert un Country Club, il n’en reste pas moins maître dans l’art de la dérision, de l’humour et du rock’n’roll.

L’album commence fort avec le titre "Sucer des cailloux", qui chambre gentiment les nouveaux modes alimentaires. J’en profite pour te signaler le formidable clip de ce titre réalisé par le talentueux David Vallet et qui rentre dans la magnifique collection des Scopitone is Not Dead.

Ensuite, après la lourdeur des cailloux, de la légèreté, de l’érotisme, du porno des années 80. Tu sais, cette époque où pour voir un film, il fallait un magnétoscope, une cassette et beaucoup de sang froid. Les jeunes, vous ne savez plus apprécier les bonnes choses, mais je m’égare.

"Rebecca" rappellera des tonnes de souvenirs aux plus anciens lecteurs (les petits sacripants). Et puisque nous sommes dans les années 80, vous trouverez sur cet album une reprise de "Banana Split" de et avec Lio et croyez-moi, ils se sont bien trouvés tous !

Bien sûr, Les Fatals Picards, sous couvert d’un humour potache, n’en restent pas moins lucides sur notre société et abordent des thèmes graves et sérieux comme la corruption en politique ("Béton armé") et les plus "cultivés" d’entre nous auront compris l’allusion, mais aussi la pollution ("20000 lieux sous les polymères"), le racisme ("Turlututu") et enfin les dictatures ("God save the Kim"). Un petit détour par "La fête médiévale" vous fera le plus grand bien !

Pourtant, vois-tu, deux chansons m’ont mis dans un état de mélancolies extrêmes. "Morflé" qui parle du temps qui file, de la vie de couple (et j’y suis d’autant plus sensible que je vais convoler, prochainement, en juste noces après une très belle décennie de vie de couple) et enfin "Mon arbre".

Là lecteur, je vais tomber le masque, je te le confesse, ce titre me fout les poils ou pour être plus terre à terre, me met dans un état mélancolie pas croyable, voire me fait monter les larmes aux yeux. Il parle de la condition paysanne, il parle de la terre, du travail de la terre et de la tragédie que vit ce milieu, en grande partie à cause de la mondialisation, du mode de consommation qui change (tiens, on en revient aux "cailloux" finalement) avec toutes les tragédies que cela peut entraîner.

Cela ne fait que confirmer une chose : derrière leur façade de clowns, les Fatals Picards se sentent concernés par le monde qui les entoure, l’exprime et de quelle manière. Les Fatals Picards appartiennent à cette catégorie de musiciens qui sont capables de faire rire, réfléchir, en écrivant des paroles très fines, recherchées et habillées dans une musique d’excellente qualité. Oui, je dis tout le bien que je pense d’eux et alors !

Je ne partirai pas sans révéler le scoop du siècle, l’un des musiciens a noué une aventure avec une femme politique d’importance majeure et cette histoire est enfin mise au jour dans le titre "Angela" (là, encore un clip magnifique). Je ne révèlerai pas avec qui, mais sache que cela date des années 80 (tiens, tiens, encore !)

Tu l’auras compris, cet album m’a conquis par les mélodies abouties et travaillées, par les paroles acerbes, justes et qui savent aller au but. Une fois encore (et tant mieux ai-je envie de dire), les Fatals Picards nous gratifient d’un album de haute volée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pamplemousse Mécanique des Fatals Picards
La chronique de l'album Septième Ciel des Fatals Picards
La chronique de l'album Fatals Picards Country Club des Fatals Picards
Les Fatals Picards en concert au Festival en Campagne 2007
Les Fatals Picards en concert au Fil (vendredi 6 novembre 2009)
Les Fatals Picards en concert au Fil (samedi 26 mars 2011)
Les Fatals Picards en concert au Fil (vendredi 7 décembre 2012)
L'interview des Fatals Picards (14 mars 2007)
L'interview des Fatals Picards (6 novembre 2009)
L'interview des Fatals Picards (vendredi 7 décembre 2012)
L'interview des Fatals Picards (mercredi 15 novembre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Les Fatals Picards
Le Bandcamp de Les Fatals Picards
Le Facebook de Les Fatals Picards


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Les Fatals Picards (15 novembre 2016)


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=