Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ruy Blas
Château de Grignan  (Grignan)  août 2019

Drame de Victor Hugo, mise en scène de Yves Beaunesne, avec Thierry Bosc, François Deblock, Zacharie Feron, Noémie Gantier, Fabienne Lucchetti, Maximin Marchand, Guy Pion, Jean-Christophe Quenon, Marine Sylf et les musiciennes Anne-Lise Binard et Elsa Guiet.

Devant l'impressionnante façade du château, un vaste plan incliné d'un bleu défraîchi et des roues en bois de part et d'autre de celui-ci (splendide scénographie de Damien Caille-Perret). Nous sommes en Espagne à la fin du 17ème siècle.

Don Salluste, ministre déchu et exilé par la reine, trame une machiavélique vengeance en faisant entrer au château son valet Ruy Blas sous l'apparence de son cousin, le bourlingeur Don César de Bazan.

Soudain, les portes du palais s'ouvrent et c'est la jeune reine qui en jaillit. Délaissée par son mari Charles II, celle-ci s'ennuie loin de son Allemagne natale. Et Ruy Blas en est tombé instantanément amoureux.

Dans le cadre des Fêtes nocturnes de Grignan (qui existent depuis plus de 30 ans), Yves Beaunesne investit ce décor naturel unique, perché en haut du village de la Drôme provençale pour monter "Ruy Blas", drame romantique de Victor Hugo (publié en 1838), avec une équipe de douze comédiens, chanteurs et musiciens exceptionnels.

Et disons-le tout de suite, le pari de réaliser dans ce cadre d'architecture Renaissance, un grand spectacle flamboyant et populaire, est largement réussi. Yves Beaunesne a réussi le mélange de drame et d'humour, utilisant au mieux le lieu et créant des scènes de toute beauté.

Les costumes sublimes de Jean-Daniel Vuillermoz contribuent grandement à des images marquantes semblant sorties d'un tableau de Le Greco ou Vélasquez comme la première apparition de la reine (avec une robe qui fait s'extasier une bonne partie du public) ou le conseil représentés par des robes rouges aux têtes d'animaux féroces (masques bluffants d'Isabelle Kretschmar).

Et que dire des comédiens ? Ils sont tous plus réjouissants les uns que les autres. Thierry Bosc est perfide à souhait en Don Salluste, Fabienne Lucchetti et Guy Pion, cocasses en Duchesse d'Albuquerque et Don Guritan.

Zacharie Feron montre une grande maîtrise corporelle et d'irrésistibles mimiques en laquais Gudiel tandis que Jean-Christophe Quenon est un aussi formidable que truculent Don Cesar. Sans oublier Théo Askolovitch, Maxime Marchand, Marine Sylf et les remarquables musiciennes Anne-Lise Binard et Elsa Guiet.

Quant à Noémie Gantier, elle incarne une reine aussi fragile que désespérée. Totalement Incandescente. Elle lâche parfois un peu les chevaux et fera s'arracher les cheveux aux puristes d'Hugo (et des alexandrins) mais le moins qu'on puisse dire est que son interprétation ne manque pas de caractère... Et sa scène finale apporte enfin l'émotion qu'on lui espérait.

Enfin, François Deblock est un merveilleux Ruy Blas. Profond, juste, plein de fougue et de panache, son interprétation touche au coeur et donne à ce personnage intègre face au pouvoir corrompu un allure terriblement actuelle.

Un grand et beau spectacle où les vers d'Hugo joués avec passion, mêlés à la musique jouée et chantée en direct de Camille Rocailleux dans la mise en scène inspirée d'Yves Beaunesne composent une éblouissante réussite.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=