Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quatuor Midi-Minuit
Carnet de voyage - Livre 1 - Beethoven-Cras  (Klarthe Records)  avril 2019

"A travers l’histoire du quatuor, c’est donc une histoire de la musique qui s’exprime et une histoire de la pensée telle que la musique (...) est susceptible de la façonner, de la porter et d’en traduire le déploiement dans les zones irrationnelles qui sont les siennes" Bernard Fournier

"Ne garde plus le secret de ta surdité, même dans ton art" L.V. Beethoven

"La corrélation entre cette pathologie et la musique comme expression et sublimation ou dépassement de cette pathologie" Bernard Fournier

"Les petites partitions des quatuors de Beethoven (le plus de substance dans le minimum de poids) ne m’ont pas quitté pendant des années... Ainsi cette forme épurée de la musique est devenue pour moi la forme essentielle, bien que je n’aie point dédaigné la symphonie et le théâtre, qui ne sont d’ailleurs que des aboutissants. Et puis j’ai passé trente ans à contempler des horizons vastes, des étendues à la fois uniformes et infiniment variées, des cieux illimités, à respirer des atmosphères vierges, à vivre de grands calmes ou d’immenses tourmentes : j’ai contracté l’amour de tout ce qui est pur... La musique de chambre a eu et aura toujours mes préférences... pourtant j’ai écrit avec une joie profonde certaines œuvres d’orchestre comme mon Journal de bord. Je suis attiré par tout ce qui est poésie délicate et profonde..." Jean Cras

De prime abord, il n’y a pas grand-chose qui relie Ludwig van Beethoven à Jean Cras, hormis une passion commune pour la musique, l’affection du second pour le premier et l’écriture du quatuor à cordes. Le Quatuor Midi-Minuit (Fabienne Taccola et Jacques Bonvallet aux violons, Delphine Anne à l’alto et Christophe Oudin au violoncelle) a eu l’excellente idée de mettre en parallèle le premier quatuor "à ma Bretagne" de Jean Cras avec le quatuor opus 18 n°3 de Beethoven.

Tout comme George Antoine, Florent Schmitt ou Charles Tournemire, pourtant admiré par ses contemporains comme Roussel (un autre marin...) et Ravel, Jean Cras (1879-1932) est tombé dans un oubli poli. Officier de marine, il conciliera vie maritime, il est notamment l’inventeur de la "règle Cras", et passion pour la musique. C’est Duparc qui l’encourage à composer trouvant en lui un "fils spirituel".

Mélodiste, coloriste, parfois impressionniste, trop peu novateur pour certain, Jean Cras aura aussi bien composé pour piano (les poèmes intimes, les paysages...), pour orchestre (Journal de bord, Ames d’enfants), des mélodies, de la musique de chambre (quintette avec piano, quintette pour harpe, flûte, violon, alto et violoncelle, trio à cordes...) et Polyphème, drame lyrique en quatre actes et cinq tableaux sur un poème de Albert Samain.

Chez lui, les mouvements de la mer tiennent une part non négligeable et l’on trouve quelques traces d’exotisme, redevables de quelques escales lointaines. Moins remarquable que Polyphème, son concerto pour piano, son quintette avec piano ou celui très beau pour harpe, flûte, violon, alto et violoncelle son quatuor montre sa maîtrise du contrepoint, une construction en leitmotiv récurrents et son envie continuelle de travailler les atmosphères et les couleurs dans un discours plutôt clair.

Son quatuor ne possède naturellement ni la force expressive ni les pures qualités d’écriture, ce "lieu privilégié de réflexion, de mise en question et d’intériorisation" comme le rappelle Bernard Fournier de celui de Beethoven. Un quatuor plein d’audace et d’originalité qui s’amuse avec les asymétries.

Alors, n’hésitez pas embarquer !

 

En savoir plus :
Le Facebook de Quatuor Midi-Minuit


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=