Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et tout sera silence
Michel Moatti  (Editions Hervé Chopin)  juin 2019

"Enlèvements, trafic d’êtres humains, séquestrations, abus sexuels, meurtres… Il y a un monde à côté du nôtre, invisible, effrayant, silencieux et pourtant terriblement réel. Ça se passe aujourd’hui, en Europe, et tout le monde ferme les yeux. Alors il faut bien que quelqu’un en parle."

Alors pour nous en parler, c’est Michel Moatti qui s’y colle. Michel Moatti est un ancien journaliste, professeur à l’université et romancier. Il est l’auteur de Retour à Whitechapel, unanimement salué par la critique et de Tu n’auras pas peur, prix Polar de Cognac 2017. Avec son nouveau roman, publié aux éditions Hervé Chopin, Michel Moatti plonge à nouveau le lecteur dans les profondeurs glaçantes de notre époque.

L’histoire se passe au cours de l’hiver 2019 dans le grand Londres. Anna Kaczor est retrouvée assassinée à coups de tournevis et tout le monde s’en fout… jusqu’à ce qu’on découvre que la jeune femme a été impliquée dans un scandale politico-sexuel retentissant. Dès lors, la police et la presse se jettent sur l’affaire dans une grande confusion.

Lynn Dunsday, web-reporter aux méthodes expéditives et à la plume aiguisée, décide de remonter la piste. Débute alors un terrifiant voyage entre Londres, l’Italie et le Nord de la Pologne, où des femmes sont recrutées par des organisations criminelles dont la violence est sans limites. Convoyées comme des marchandises vers l’Europe de l’Ouest, elles y nourrissent de vastes réseaux de prostitution.

C’est donc un triller gonflé sur une bien triste réalité que nous propose l’auteur français. Et force est de constater que la lecture de ce livre n’épargne pas notre présent et nos sociétés. Et il faut bien avouer que cette réalité est aussi agréable à lire qu’elle est épouvantable à accepter. Comme nous l’avions constaté chez Frédéric Mars et son superbe thriller La lame, on sent que l’auteur a construit son ouvrage sur la base de recherche sociologique et de prospectives.

Au-delà de cette triste réalité sur le trafic d’êtres humains et sur la prostitution, l’intrigue du livre, bien maîtrisée, permet aussi de porter un regard intelligent sur les métiers de la presse et du journalisme. Leur rôle, leur responsabilité et toutes les interférences qu’ils peuvent commettre sans le vouloir ou de façon plus délibérée sont assez finement analysés dans l’ouvrage, ouvrant une réflexion sur le phénomène chez le lecteur.

Tout est soigné dans cet ouvrage, de la couverture superbe à la citation de Yann Tiersen (que j’adore) en ouverture du livre jusqu’à la Playlist finale de qualité qui clôture l’ouvrage. Les chapitres sont courts au début de l’ouvrage, donnant du rythme à la lecture puis s’épaississent au fil des pages lorsque l’histoire et l’intrigue prennent du corps. L’écriture de l’auteur est fluide et agréable, en adéquation parfaite avec l’histoire et les thèmes abordés. L’auteur ne tourne jamais autour du pot, ses propos sont directs, glaçants et bouleversants sur de nombreux passages pour mieux nous empreindre de cette terrible réalité que vivent ces filles de l’est enrôlées pour venir à l’ouest.

Je n’avais encore jamais lu de livres de cet auteur (il n’est jamais trop tard), je suis donc ravi de le ranger maintenant parmi ceux que j’apprécie et je n’hésiterai pas prochainement à aller me lire l’un de ses précédents ouvrages.

Et tout sera silence s’avère donc être un excellent thriller, qui ne saurait laisser le lecteur indifférent (ou alors il y a un vrai problème chez ce lecteur) tant il nous prend aux tripes de par ce qu’il nous raconte sur notre présent et sur nos sociétés.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Michel Moatti


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=