Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De Judas à Manuel Valls - Histoire(s) des contre-gauche
Comédie Saint-Michel  (Paris)  juillet 2019

Monologue satirique inspiré par l'oeuvre de Henri Guillemin, adaptation et interprétation par François Piel-Julian dans une mise en scène de Lucas Gonzalez.

Depuis quelques années, les "conférences historiques" sont de retour dans les théâtres. Olivier Barrot, Maxime d'Aboville, Frank Ferrand et autres Lorant Deutsch perpétuent une tradition que Sacha Guitry porta même au cinéma avec son "De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain".

Le plus souvent, les conférenciers, talentueux et charismatiques, sont de la même tendance historique, pour ne pas dire politique ou journalistique. Bien sûr, ils ne reprendraient pas intégralement le titre ci-dessus de Sacha, mais remplaceraient PP par le général de Gaulle ou Simone Veil pour les plus progressistes.

Dans "De Judas à Manuel Vals", François Piel-Julian s'inscrit dans une autre tendance, nettement plus rouge et noir. Aux braves garçons lecteurs du "Figaro", succède un enragé abonné au "Petit Anarchiste" ou au "Grand Soir" et sa source historique n'est plus Jean d'Ormesson, mais le grand Henri Guillemin.

Ceux qui auront la curiosité d'aller voir sur "You Tube" ses émissions à la "Alain Decaux" qu'il tournait pour la télévision suisse romande verront de quel bois se chauffe François Piel-Julian. Les autres pourront aussi se procurer le coffret DVD "La Commune" parue aux Mutins de Pangée où Guillemin déploie toute sa verve contre les puissants.

Pour trancher avec ses collègues derrière leurs bureaux Louis XV, François Piel-Julian a instauré une scène assez "foutoir" avec une insignifiante petite table branlante. Ses papiers censés contenir sa conférence sont froissés et fort douteux. Lucas Gonzalez, son metteur en scène, a eu la bonne idée d'en faire un conférencier agité, toujours en mouvement, parfois en équilibre aléatoire sur un petit banc.

Habillé plus instituteur de la Troisième république que futur académicien français, François Piel-Julian réussit l'impossible pari de faire rire (et aussi d'émouvoir) en parlant de la Terreur ou de la Commune.

Il faudra lui tirer l'oreille car il est si passionné par ces deux périodes honnies par Deutsch, Bern et Ferrand qu'il en oublie de traiter le sujet Vals. On est déçu de ne pas avoir plus de quelques piques contre Manu le néo-Barcelonais.

Tant pis, c'est historiquement très instructif, à contre-courant de l'histoire dominante. Pas question pour François Piel-Julian de faire pleurer sur le petit Dauphin du Temple ou sur sa maman autrichienne. Non, il est au service du peuple des anonymes souvent fusillés ou canonnés. Sa bonne fois, qu'il a mauvaise, le fait s'indigner ou citer Jaurès et Bernanos.

Si l'on aime rire (et pas seulement) intelligent, ce grand gaillard excité, qui a le talent postillonnaire de Jacques Brel (ne pas se mettre au premier rang donc), est à consommer sans modération. Lui dirait avec révolution.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=