Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De Judas à Manuel Valls - Histoire(s) des contre-gauche
Comédie Saint-Michel  (Paris)  juillet 2019

Monologue satirique inspiré par l'oeuvre de Henri Guillemin, adaptation et interprétation par François Piel-Julian dans une mise en scène de Lucas Gonzalez.

Depuis quelques années, les "conférences historiques" sont de retour dans les théâtres. Olivier Barrot, Maxime d'Aboville, Frank Ferrand et autres Lorant Deutsch perpétuent une tradition que Sacha Guitry porta même au cinéma avec son "De Jeanne d'Arc à Philippe Pétain".

Le plus souvent, les conférenciers, talentueux et charismatiques, sont de la même tendance historique, pour ne pas dire politique ou journalistique. Bien sûr, ils ne reprendraient pas intégralement le titre ci-dessus de Sacha, mais remplaceraient PP par le général de Gaulle ou Simone Veil pour les plus progressistes.

Dans "De Judas à Manuel Vals", François Piel-Julian s'inscrit dans une autre tendance, nettement plus rouge et noir. Aux braves garçons lecteurs du "Figaro", succède un enragé abonné au "Petit Anarchiste" ou au "Grand Soir" et sa source historique n'est plus Jean d'Ormesson, mais le grand Henri Guillemin.

Ceux qui auront la curiosité d'aller voir sur "You Tube" ses émissions à la "Alain Decaux" qu'il tournait pour la télévision suisse romande verront de quel bois se chauffe François Piel-Julian. Les autres pourront aussi se procurer le coffret DVD "La Commune" parue aux Mutins de Pangée où Guillemin déploie toute sa verve contre les puissants.

Pour trancher avec ses collègues derrière leurs bureaux Louis XV, François Piel-Julian a instauré une scène assez "foutoir" avec une insignifiante petite table branlante. Ses papiers censés contenir sa conférence sont froissés et fort douteux. Lucas Gonzalez, son metteur en scène, a eu la bonne idée d'en faire un conférencier agité, toujours en mouvement, parfois en équilibre aléatoire sur un petit banc.

Habillé plus instituteur de la Troisième république que futur académicien français, François Piel-Julian réussit l'impossible pari de faire rire (et aussi d'émouvoir) en parlant de la Terreur ou de la Commune.

Il faudra lui tirer l'oreille car il est si passionné par ces deux périodes honnies par Deutsch, Bern et Ferrand qu'il en oublie de traiter le sujet Vals. On est déçu de ne pas avoir plus de quelques piques contre Manu le néo-Barcelonais.

Tant pis, c'est historiquement très instructif, à contre-courant de l'histoire dominante. Pas question pour François Piel-Julian de faire pleurer sur le petit Dauphin du Temple ou sur sa maman autrichienne. Non, il est au service du peuple des anonymes souvent fusillés ou canonnés. Sa bonne fois, qu'il a mauvaise, le fait s'indigner ou citer Jaurès et Bernanos.

Si l'on aime rire (et pas seulement) intelligent, ce grand gaillard excité, qui a le talent postillonnaire de Jacques Brel (ne pas se mettre au premier rang donc), est à consommer sans modération. Lui dirait avec révolution.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=