Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Foreztival #15 (édition 2019) - Vendredi 2 août
Fils Cara - The Inspector Cluzo - Marcus Gad - The Hop Bongo - Feu ! Chatterton - Vald - La p'tite fumée  (Trelins)  2 au 4 août 2019

Le Foreztival ouvre ses portes pour cette nouvelle édition. 3 jours de musique, de festivités diverses. Toujours les deux scènes qui se font face à face et se répondent. Nouveauté cette année, un jardin d'activités ludico-sportive.

L'accueil des bénévoles, sans qui le festival ne serait rien, est à la hauteur. Et il en faut du monde pour faire marcher ce monstre. 32000 personnes pour la dernière édition. Un carton total. Cette année promet d'être énorme. 500 bénévoles proche d'un village de 650 personnes. 45 bénévoles que pour la gestion des déchets. Les chiffres sont certes important et le festival compte parmi le plus important de France.

Parlons musique un peu pour cette journée d'ouverture. 19h : ouverture des hostilités avec Fils Cara. Bon franchement, le duo ne m'a pas transporté et j'étais plutôt concentré sur ma montre et la rencontre programmée avec The Inspector Cluzo. Mais est-ce si grave ? Pas sûr.

L'interview m'a également fait rater le set de Marcus Gad, groupe reggae. Bon, je t'avoue, je ne suis pas mega fan de reggae, du coup je n'avais pas trop de regrets.

Je suis juste arrivé pour voir The Hop Bongo et sa musique latino hypra rythmée. L'ambiance commence à monter en puissance. Le public est là en "masse". Avec ce groupe et sa chanteuse à la voix d'or tu voyages, elle sait mettre l'ambiance faire danser, sauter, chanter. J'ai vu danser des licornes, Mario, Luigi. Ce Foreztival 2019 commence à tenir toutes ses promesses.

Feu ! Chatterton continue ensuite la soirée. Le chanteur place la barre haute d'emblée. Dire qu'il est habité, c'est peu dire. Attention, il vit sa musique, aucune allusion déplacée à quelques problèmes mentaux. Tantôt bouillant, tantôt plus poétique. Un set poetico-rock. Malgré tout, un peu long à mon goût mais peut-être parce je suis un peu hermétique à leur univers.

The Inspector Cluzo a ensuite dépouillé tout le monde. C'est rock, blues, punk, peu importe, c'est chaud et si le set est classique au départ, j’entends par là qu’ils jouent leurs morceaux, très vite le duo montre tout son talent et nous offre un show ahurissant !

Bien évidemment, les titres plus anciens viennent se rajouter à ceux du nouvel album et aux reprises dans un medley tout simplement dantesque. Le batteur est tour à tour derrière les fûts, dessus à danser et en Monsieur Loyal pour faire chanter, bouger le public, déjà très en forme et qui n’en avait pas besoin. Les pogos et les slams s’enchaînent joyeusement.

A noter cette intervention de Laurent le chanteur, qui demande à la sécurité de faire monter sur scène une jeune fille en fauteuil afin qu’elle puisse voir le concert de manière plus conformtable. Bien sûr, le final avec le démontage de batterie en règle et crois-moi, elle prend cher à chaque fois la pauvre. Je suis partial, j’étais principalement ce premier jour pour voir ce groupe, et je ne suis toujours pas déçu.

Vald suit. Un rap comment dire... Ben je n'ai pas aimé. Vulgaire et pauvre musicalement. Pour être sûr que le public mesure la profondeur des paroles, elles apparaîssent sur écran géant, et ce n'est pas forcément une bonne idée. Et ce n'est pas du Hugo, crois-moi. J'ai même cru que c'était parodique, tu n'as qu'à voir. Désolé pour les fans mais c'est juste navrant. Mais visiblement, le public aime se faire malmener.

Enfin arrive La p'tite fumée, association d'instruments habituels : basse, batterie et même guitare flamenco et de musique techno, le tout accompagné par une sorte de vuvuzela-digeridoo-micro (oui, tout ça en un seul instrument) permettant au chanteur de produitre de drôle de sons.

Le public est en trans et s'éclate. Idéal à 1h du matin pour relancer la machine, si besoin était de la relancer. En ce qui me concerne, certes la musique est entraînante, mais assez répétitive. Voilà que la soirée prend fin pour ma part.

Demain gros programme encore. Mais c'est une autre histoire.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Foreztival en concert au Festival Foreztival 2010 (6ème édition)
Foreztival en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
Foreztival en concert à Yugen Blakrok - Tiken Jah Fakoly - Demi Portion - Goran Bregovic - Zoufris Maracas - Thérap (2 au 4 août 2019)
Foreztival en concert à Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rak (2 au 4 août 2019)
La chronique de l'album Brothers in Ideals de The Inspector Cluzo
The Inspector Cluzo en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - samedi 2
The Inspector Cluzo en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - samedi 27 et dimanche 28 août
L'interview de The Inspector Cluzo (vendredi 2 août 2019)
L'interview de The Inspector Cluzo (dimanche 14 juillet 2019)

Feu ! Chatterton en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2014 - Les iNOUïS
Feu ! Chatterton en concert à L'Aéronef (vendredi 29 janvier 2016)
Vald en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - Vendredi 1er
Vald en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - samedi 8 juillet

En savoir plus :
Le site officiel du Foreztival
Le Facebook du Foreztival

Crédits photos : Cyco Lys


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Exsonvaldes (3 mai 2013)
Exsonvaldes (17 mars 2009)


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=