Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Foreztival #15 (édition 2019) - dimanche 4 août
Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rakoon - Joey Starr et Cut Killer  (Trelins)  2 au 4 août 2019

Troisième et dernier jour au Foreztival. Journée chargée et axée sur la famille. J'en ai profité pour visiter l'aire de jeux : pétanque, ventriglisse et brasseries locales. Rien de tel pour passer un bon moment et se rafraîchir juste ce qu'il faut.

Le premier concert commence à 17h10 et la journée finira avec Joey Starr à 00h40.

Naksookhaw, le régional de l'étape a la lourde charge d'ouvrir la journée avec son reggae. Efficace et de très bonne facture diraient les pro. Pourtant hermétique au reggae habituellement, je me suis laissé transporter jusqu'en Afrique lors du voyage qu'ils nous ont proposé.

Après une battle de vitesse entre le batteur, le chanteur et le public, victoire attribuée généreusement au public alors que le chanteur allait carrément plus vite, le chanteur distribue des exemplaires de leur dernier album ("Optimise") et clame haut et fort : ce qui compte, c'est d'être sur scène ! Une première. Bravo. Final époustouflant en flow rap. Putain de belle découverte.

Toujours des sons ensoleillés avec Calypso Rose débordante de malice et de pêche, malgré une arrivée aidée due à son âge. Âge qui n'existe plus une fois sur scène. Dès qu'elle commence à chanter, un sourire béat naît sur tes lèvres pour ne plus en repartir. Très sincèrement, la doyenne du Foreztival a mis le feu, ensoleillé le public, l'irradiant de sa bienveillance et de ses multiples facéties.

Place ensuite à Winston McAnuff and Fixi.

Un set de reggae assez classique en somme mais je t'avoue que c'est à ce moment que je suis allé recharger les batteries. Burger local et frites, si tu veux tout savoir.

Vient ensuite IAMDDB, rappeuse féline et réputée.

Elle enchaîne les titres seule devant le public laissant le DJ en arrière manier les platines.

Je vais être sincère, l'alternance reggae et rap depuis le début de la journée me fait perdre l'oreille.

Je trouve ça malheureusement fade, assez répétitif.

Kumbia Boruka enchaîne ensuite. Mélange de rock et de musique latina. Imagine un accordéoniste Mexicain, des musiciens Français et on obtient un excellent mélange mâtiné de cuivres. Ça chante, ça danse, ça vit.

Restons dans la musique hispanique qui bouge puisque arrivent ensuite les SKA P dans une configuration annoncée particulière puisque le chanteur s'est rompu le tendon d'Achille mais a maintenu le concert. Un punk reste un punk (dixit) et pour le coup, quel courage et quel beau geste !

Ça promet quand même du mouvement dans le public. Le ton est donné d'emblée. Nous sommes les jambes du chanteur et croyez-moi, elles ont bien servi. Tout y passe avec SKA P : légalisation du cannabis, discours anti monarchie, anti corrida, anti flic, plaidoyer pour la résistance et bien sûr l'anti fascisme.

Les pogo s'enchaînent et tout le monde est en liesse. Le groupe quitte la scène après un show épique où les mises en scène sont toutes réfléchies et efficaces. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vu ça.

Autre scène autre univers avec l'électro pop de Rakoon. Le musicien associe guitare et électronique.L'association est surprenante mais efficace et dansante. L'ambiance mise par Ska P retombe à peine. C'est presque hypnotique voire chamanique par moment.

Pour clôturer, l'organisation a prévu du lourd : Joey Starr et Cut Killer. Après une intro de Cut Killer, Joey Starr déboule et rapidement met les choses au point, il vient faire du sound system et pas chanter du NTM ou du Joey Starr.

Après 3 jours de fureur, je t'avoue que je n'ai pas tenu très longtemps face aux hurlements des artistes comme du public mais vu l'ambiance, il était attendu et il a assuré le show.

Je finirai juste en redisant combien l'organisation est impeccable, les bénévoles impliqués, ce qui ne les empêche pas de bien se marrer et qu'est-ce que c'est agréable !

Je te conseille si tu aimes les festivals de veiller les dates et la programmation du 16ème Foreztival. Il fait bon dans notre Forez !

 

En savoir plus :
Le site officiel du Foreztival
Le Facebook du Foreztival

Crédits photos : Cyco Lys


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=