Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La grande escapade
Jean-Philippe Blondel  (Editions Buchet-Chastel)  août 2019

Un nouveau livre de Jean-Philippe Blondel est toujours un petit événement en soi. La rentrée littéraire s’illumine donc d’un nouveau roman de celui qui en a déjà publié sept aux éditions Buchet-Chastel dont le très beau La mise à nu, publié en 2017. Jean-Philippe Blondel est marié, père de deux enfants, il enseigne l’anglais au lycée près de Troyes.

Avec son nouvel ouvrage, l’auteur s’oriente vers un territoire qu’il a toujours refusé d’explorer dans ses précédents romans, l’enfance. C’est donc vers les années 70 qu’il nous embarque, en province, autour d’un groupe scolaire en briques orange, d’un jardin public et de terrains vagues. Jean-Philippe Blondel nous parle de la vie à cette époque, des habitants du village, de la troupe d’instits qui se figuraient encore être des passeurs de savoir et qui vivaient là, avec leurs familles.

Jean-Philippe Blondel en profite pour nous parler du tournant des années 1975-1976 avec les premières alertes sérieuses sur l'Etat écologique et environnemental, les conséquences du choc pétrolier, l’arrivée au pouvoir d’un président de droite qui promet de changer la société, des femmes qui s’émancipent et une mixité qui se met en place à l’école.

Tous ces événements sont racontés autour de l’histoire d’une bande de gamins et de leurs parents enseignants. C’est autour de ces personnages que le lecteur, page après page, réussit à faire le tour du propriétaire de ce monde d’hier. Les Coudrier, les Goubert, les Lorrain et les Ferrant, tous, hommes et femmes ont des choses à nous raconter. Entre eux, il y a des coups de foudre et des trahisons mais aussi beaucoup d’éclats de rire et d’émotions.

La grande qualité de l’ouvrage tient dans cette ribambelle de personnages haut en couleurs (certains sont savoureux) qui sont extrêmement incarnés. Sous la plume de l’auteur, on les voit vivre autour de nous, on respire l’époque qu’ils nous racontent. L'auteur a un certain talent pour nous raconter la vie des gens, les détails du quotidien. Il sait dépeindre une époque, dans son contexte social, économique et culturel.

On ressent beaucoup de nostalgie à la lecture de cet ouvrage, les lecteurs qui ont connu cette époque seront ravis de lire les mots de Jean-Philippe Blondel, se disant peut-être comme on l'entend souvent "c'était mieux avant".

La grande escapade ne nous déçoit pas, elle ne nous surprend pas non plus si l'on connaît l'auteur, pour son style d'écriture, romancée, nostalgique et poétique et ses personnages attachants. En y ajoutant une pointe d'humour, parfaitement maîtrisé par l'auteur et beaucoup de sensibilité vous avez une lecture estivale idéale qui vous fait passer de nouveau un agréable moment à lire cet ouvrage de Jean-Philippe Blondel, une fois de plus de grande qualité.

Alors n'hésitez plus et laissez-vous tenter pas cette grande escapade, vous ne risquez pas de le regretter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La mise à nu" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=