Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La grande escapade
Jean-Philippe Blondel  (Editions Buchet-Chastel)  août 2019

Un nouveau livre de Jean-Philippe Blondel est toujours un petit événement en soi. La rentrée littéraire s’illumine donc d’un nouveau roman de celui qui en a déjà publié sept aux éditions Buchet-Chastel dont le très beau La mise à nu, publié en 2017. Jean-Philippe Blondel est marié, père de deux enfants, il enseigne l’anglais au lycée près de Troyes.

Avec son nouvel ouvrage, l’auteur s’oriente vers un territoire qu’il a toujours refusé d’explorer dans ses précédents romans, l’enfance. C’est donc vers les années 70 qu’il nous embarque, en province, autour d’un groupe scolaire en briques orange, d’un jardin public et de terrains vagues. Jean-Philippe Blondel nous parle de la vie à cette époque, des habitants du village, de la troupe d’instits qui se figuraient encore être des passeurs de savoir et qui vivaient là, avec leurs familles.

Jean-Philippe Blondel en profite pour nous parler du tournant des années 1975-1976 avec les premières alertes sérieuses sur l'Etat écologique et environnemental, les conséquences du choc pétrolier, l’arrivée au pouvoir d’un président de droite qui promet de changer la société, des femmes qui s’émancipent et une mixité qui se met en place à l’école.

Tous ces événements sont racontés autour de l’histoire d’une bande de gamins et de leurs parents enseignants. C’est autour de ces personnages que le lecteur, page après page, réussit à faire le tour du propriétaire de ce monde d’hier. Les Coudrier, les Goubert, les Lorrain et les Ferrant, tous, hommes et femmes ont des choses à nous raconter. Entre eux, il y a des coups de foudre et des trahisons mais aussi beaucoup d’éclats de rire et d’émotions.

La grande qualité de l’ouvrage tient dans cette ribambelle de personnages haut en couleurs (certains sont savoureux) qui sont extrêmement incarnés. Sous la plume de l’auteur, on les voit vivre autour de nous, on respire l’époque qu’ils nous racontent. L'auteur a un certain talent pour nous raconter la vie des gens, les détails du quotidien. Il sait dépeindre une époque, dans son contexte social, économique et culturel.

On ressent beaucoup de nostalgie à la lecture de cet ouvrage, les lecteurs qui ont connu cette époque seront ravis de lire les mots de Jean-Philippe Blondel, se disant peut-être comme on l'entend souvent "c'était mieux avant".

La grande escapade ne nous déçoit pas, elle ne nous surprend pas non plus si l'on connaît l'auteur, pour son style d'écriture, romancée, nostalgique et poétique et ses personnages attachants. En y ajoutant une pointe d'humour, parfaitement maîtrisé par l'auteur et beaucoup de sensibilité vous avez une lecture estivale idéale qui vous fait passer de nouveau un agréable moment à lire cet ouvrage de Jean-Philippe Blondel, une fois de plus de grande qualité.

Alors n'hésitez plus et laissez-vous tenter pas cette grande escapade, vous ne risquez pas de le regretter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La mise à nu" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=