Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Balluche de la Saugrenue
Tone of musette  (L'Autre Distribution / Production La Saugrenue)  juin 2019

Figure-toi cher lecteur que l’autre jour, mézigue, j’trimbalais ma viande sur le bitume quand soudain mes esgourdes furent tout à la fête en tombant sur un p’tit d’air de musique swing : "Il arrive".

J’en fus tout à coup tout ébaubi et ébahi ! Je me retourne et demande à mon fidèle acolyte : mais qu’est-ce que cette musique ? C’est du swing mon gaillard et pas des moindres, celui du Balluche de la Saugrenue ! Connais pas, lui dis-je déjà emporté par mes pieds qui eux avaient décidé de danser.

Parce que, je l’ai découvert plus tard, le Balluche de la Saugrenue, c’est un pont entre les années 30 et aujourd’hui. C’est une alliance entre les chansons réalistes de ces premières et l’utilisation subtile et intelligente des sonorités d’aujourd’hui.

Cet opus enregistré aux studios Black Box et Berduquet à travers les circuits électroniques d’antiques et rutilantes machines analogiques nous propose 14 titres qui vont t’inviter à l’ivresse et à la liesse collective. Tu vas danser sur des valses pêchues et teintées de reggae ou de couleurs latines ("L’ostrogoth", "Accroche-Cœur"), sur du swing pulsé ("Busy Line", "Il arrive"), des beats afro groove ("L’horloger", "Les Cabochards", "Marco", "La Constante") et ils le reconnaissent eux-mêmes, quelques ovnis musicaux ("Sputnik", "Folies Berbères", "Sacha").

Avec Le Balluche de la Saugrenue, tu vas guincher, danser, remuer ton corps et t’éclater, il y en a pour tous les styles et tous les goûts, mais tout en conservant une certaine constance et une très belle unité, c’est d’ailleurs ce qui fait le talent et la qualité de cet album. C’est du swing musette boosté aux rythmes world nous disent-ils. Les gens guinchent donc sur un dancefloor aux milles facettes : aux confins du bal musette, du soundsystem et de la black-party et du chill-out.

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est ce côté musette musique retro qui est remis en selle avec un bon coup de modernité, sans tomber dans l’excès. Le titre "Busy Line" est la parfaite illustration : swing musette électro. J’adore.

Nous retrouvons deux reprises, deux hommages à des femmes, "figures féminines indociles" (dixit). A savoir une reprise tangoïde de "Concierge Gamberge" de Brigitte Fontaine et une revisite de "Bam Bam" de Sister Nancy.

Les musiciens sur scène, haut en couleurs, sont sapés d’uniformes et de tenues d’explorateurs intemporels : marinières, lunettes d’aviateur et je te laisse la surprise pour le reste. Il faut dire qu’Hector La Gâchette (guitare et banjo), Flo la Bretelle (accordéon), Jean-Jean La Taxe (batterie et chant), Mat l’Emplumeur (contrebasse et basse) sont au service de la flamboyante Sacha la Fauve au chant.

Le Balluche, créé en 2006, à Tours, au sein du collectif de musiciens La Saugrenue, n’en est pas à son coup d’essai. Ils ont déjà parcouru pas mal de kilomètres afin de distiller leur bonne humeur et leur musique en passant par l’Asie dont le Japon, l’Europe.

A noter le remix pour clôturer l’album par un certain Johann Guillon, pour le titre "Sacha", et qui officie, excusez du peu, au sein d’Ez3kiel sous le pseudo de Zero Gravity.

Voilà, j’espère sincèrement que tu vas prendre du plaisir, comme j’en ai pris, à l’écoute de cet album, sorti, et quel plus bel hommage à leur art, pour la fête de la musique !

Allez, j’retourne trimballer ma viande sur mon bitume, histoire de débusquer une gisquette avec qui guincher !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Le Balluche de la Saugrenue
Le Soundcloud de Le Balluche de la Saugrenue
Le Facebook de Le Balluche de la Saugrenue


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=