Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Témoins
La Manufacture des Abbesses  (Paris)  août 2019

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Yann Reuzeau, avec Frédéric Andrau, Marjorie Ciccone, Frédérique Lazarini, Morgan Perez, Tewfik Snoussi et Sophie Vonlanthen.

Dès ses premières partitions, le dramaturge Yann Reuzeau a démontré ses qualités en matière d'écriture dramatique contemporaine sur des thématiques sociétales.

Et, avec la très réussie saga dramatico-politique d'anticipation "La Chute d'une nation*" déployée en quatre volets retraçant le pourrissement des moeurs politiciennes qui conduisait à la faillite de la démocratie, sa maîtrise des codes du storytelling feuilletonnesque importés sur scène.

A savoir, une bible de personnages archétypaux bien différenciés, une intensité dramatique résultant tant de la conjonction du conflit intérieur - entre questionnement existentiel, drame personnel et dilemme professionnel - que de la confrontation avec les autres avec un entrelacement d'intrigues se greffant autour de l'argument principal et une gestion efficace du suspense avec un enchaînement de scènes courtes qui, par concaténation, contribuent à la tension dramatique, l'utilisation judicieuse du "cliffhanger" et un art du dialogue vivant centré sur l'essentiel.

Des fondamentaux qu'il reprend dans "Les Témoins" avec un scénario qui constitue "une suite indépendante" car l'opus commence avec la victoire à l'élection présidentielle du candidat du parti d'extrême droite qui bouclait "La Chute d'une nation" mais en se situant dans un milieu différent avec de nouveaux protagonistes.

Dans cet opus, sur fond de dystopie politique et d'éthique journalistique, Yann Reuzeau brasse de nombreux sujets d'actualité, de la crise migratoire à la collusion des politiques avec les acteurs économiques en passant par les scandales pharmaceutiques et le terrorisme.

Et il procède à une mise en perspective réussie et passionnante par le prisme du microcosme journalistique avec un tsunami qui s'abat sur le journal "Les Témoins" pour engager son pronostic vital.

Non seulement suite aux premières mesures gouvernementales attentatoires tant aux libertés publiques - avec notamment l'institution d'une carte générationnelle sur la généalogie de chaque citoyen afin de cibler les indésirables qui rappelle le fichage des Juifs de sinistre mémoire - qu'à celle de la presse, mais également en raison des dissensions internes au sein du comité de direction.

Tout commence avec le désaccord sur la ligne éditoriale de ses co-fondateurs de ce journal qui se veut d'information, c'est-à-dire apolitique, avec le débat neutralité/consensualisme, entre la combative (Sophie Volanthen) et le démobilisé (Frédéric Andrau) aggravé par les dissensions internes entre les membres du comité de rédaction, entre journalistes d'enquête (Frédérique Lazarini), d'investigation (Tewfik Snoussi) ou d'opinion (Morgan Perez) et une pigiste ambitieuse qui joue la mouche du coche (Marjorie Ciccone).

Dans une salle de réunion, qui se délite autour de l'impossibible compatibilté enre convictions, pragmatisme, éthique et principe de réalité, scénographiée par Goury, Yann Reuzeau impulse une mise en scène cinétique et haletante avec un enchaînement rapide façon "short-cut" des tableaux qui s'agrègent à la manière d'un écran mosaïque grâce à la synergie chorale des officiants tous excellents qui portent leur rôle avec talent et alacrité.

Une (im)pertinente et passionnante réussite.

 
* "La petite phrase"
"Fraticide"
"Chaos"
"Dernières extrémités"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=