Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Civilizations
Laurent Binet  (Editions Grasset)  août 2019

Imaginez quel serait notre monde si Christophe Colomb n’avait pas découvert l’Amérique en 1492 ! Imaginez comment serait notre civilisation si les Incas avaient envahi l’Europe en 1531 ! A quelles conditions ce qui a été aurait-il pu ne pas être ? L’histoire nous a prouvé qu’il avait manqué trois choses aux indiens pour résister aux conquistadors : le cheval, le fer et les anticorps. Avec ça, tout l’histoire aurait été différente.

Civilizations, le nouveau roman de Laurent Binet, est le roman de cette hypothèse. Dans son livre, Christophe Colomb ne découvre pas l’Amérique. C’est Atahualpa qui débarque dans l’Europe de Charles Quint. Pour y trouver quoi ? L’inquisition espagnole, la réforme de Luther, le capitalisme naissant mais aussi le prodige de l’imprimerie et ses feuilles qui parlent.

Il y découvre aussi des monarchies exténuées par leurs guerres sans fin, sous la menace constante des Turcs et une mer infestée de pirates. Ce continent sur lequel il débarque s’avère être un continent déchiré par les querelles religieuses et dynastiques. Un continent où l’on trouve des populations brimées, affamées, au bord du soulèvement, juifs de Tolède, maures de Grenade, paysans allemands : des alliés.

De Cuzco, capitale de l’empire Inca jusqu’à Aix-la-Chapelle, et jusqu’à la bataille de Lépante, Laurent Binet nous propose le récit de la mondialisation renversée, telle qu’au fond, il s’en fallut d’un rien pour qu’elle l’emporte, et devienne réalité.

Il n’est pas surprenant de voir un auteur comme Laurent Binet se lancer dans l’exercice de l’uchronie, exercice qu’il maîtrise parfaitement pour nous livrer un ouvrage passionnant, comme l’était déjà son dernier roman, la septième fonction du langage.

L’ouvrage se décompose en quatre parties. Dans un premier temps, Laurent Binet nous raconte l’histoire de la fille d’Erik le Rouge, Freydris Eiriksdottir qui décida vers l’an mille de partir vers le sud et atteint l’empire Inca. En s’installant, elle leur apporte le cheval, le fer et les anticorps.

Vient ensuite une seconde partie constituée par le journal de bord de Christophe Colomb dans lequel il nous donne des détails de son expédition, à l’opposé de la réalité historique. Les indigènes prennent le dessus sur les troupes de Christophe Colomb qui ne reverra jamais l’Europe.

La troisième partie, la plus longue de l’histoire représente les chroniques d’Atahualpa, l’empereur inca qui découvre le continent qu’il vient d’envahir après avoir fuit avec son frère une guerre civile sur son territoire. On le suit après son débarquement à Lisbonne, cette partie nous montrant la confrontation entre les Incas et les européens, notamment au niveau de la religion chrétienne que les Incas ne connaissent pas.

L’ouvrage se termine par les aventures de Cervantès. Atahualpa est mort, l’Europe est entre les mains des civilisations sud-américaines. Cervantès va connaître de nombreuses mésaventures, finissant prisonnier.

L’ouvrage de Laurent Binet, au-delà du fait qu’il est passionnant, est le fruit d’un travail de recherche exemplaire. La façon dont il déconstruit l’Histoire est incroyable, fruit d’une imagination hors-norme et d’un talent d’écrivain confirmé. Il nous montre que l’histoire ne tient à pas grand-chose au final. L’arrivée de la fille d’Erik le Rouge dans l’Empire inca va avoir des conséquences sur l’exploration de Christophe Colomb, renversant la vraie histoire.

Une histoire non pas originale mais pleine d’originalité va alors se dévoiler sous la plume de Laurent Binet. Charles Quint est fait prisonnier par les Incas qui découvrent Machiavel et Laurent de Médicis. Les principaux personnages de l’époque sont bien présents dans l’ouvrage mais ils jouent des rôles bien différents de la réalité historique. Erasme, Thomas More, Cervantès et Montaigne sont bien présents pour des pages savoureuses que l’on lit avec délectation.

Une fois encore, c’est donc un ouvrage éblouissant que nous propose Laurent Binet, un ouvrage d’une très grande originalité, unique en son genre qui fait preuve d’une très grande intelligence tout en restant très ludique.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Laurent Binet


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=