Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Conversations entre amis
Sally Rooney  (Editions de l'Olivier)  septembre 2019

On continue la découverte des ouvrages de la rentrée littéraire aux éditions de l'Olivier avec la lecture d'un roman étranger qui vient suivre celle de l'excellent ouvrage de Jean-Paul Dubois, chroniqué récemment. Et c'est vers une jeune auteure anglo-saxonne que l'on a décidé de s'orienter, une certaine Sally Rooney, pétrie de talent, considérée comme la nouvelle star des lettres anglo-saxonnes. Conversations entre amis, publié de l'autre côté de la Manche en 2017 a connu un vif succès, salué par la critique. Traduit en une douzaine de langues, il nous arrive enfin, traduit par Laetitia Devaux, publié aux éditions de l'Olivier.

L'histoire se déroule de nos jours dans la capitale irlandaise, Dublin. Frances, la narratrice et Bobbi, deux anciennes amantes devenues amies intimes, se produisent dans la jeune scène artistique irlandaise comme poètes-performeuses. Un soir, lors d'une lecture, elles rencontrent Melissa, une photographe plus agée qu'elles, mariée à Nick, un acteur.

Ensemble, ils discutent, refont le monde, critiquent le capitalisme comme des personnages de Joyce pouvaient, en leur temps, critiquer la religion. Ils font des photographies, ils écrivent, ils vivent. C'est alors le début d'une amitié, d'une histoire de séduction menant à un mariage à quatre où la confusion des sentiments fait rage. Quand Frances tombe follement amoureuse de Nick et vit avec lui une  liaison torride, elle menace soudainement l'équilibre global de leur amitié.

L'ouvrage de Sally Rooney s'avère être un livre très anglo-saxon, un ouvrage au ton léger sur de sujets de sociétés très contemporains. Il n'est pas seulement un ouvrage traitant d'une banale histoire d'adultère mais plutôt un livre sur la confusion des sentiments, sur la jalousie, l'engagement mais aussi la rupture. Et en même temps, l'auteure nous dévoile avec son livre le portrait attachant et empathique de jeunes gens contemporains qui ont beaucoup de mal à trouver leur place dans le monde laissé par leurs aînés. On les appelle les millennials.

Autour de ces quatre personnages, l'amour semble d'un côté très léger, acceptant les différentes orientations sexuelles mais en même temps, il est aussi très compliqué puisque il ne s'appuie pas sur des formes d'engagement pour, au final, laisser des cicatrices et des blessures.

L'ouvrage a aussi pour intérêt de nous renseigner sur cette génération de millennials que l'on connaît peu. Ces jeunes, particulièrement vulnérables du fait de la crise économique et sociale que l'on connaît,  se caractérisent par un mode de vie bien particulier ne reposant pas sur la recherche du profit. Ils n'ont pas pour modèle la famille classique, préférant vibrer au travers de relations sexuelles sans amour ou sentiments mais surtout sans projet. Frances, la narratrice,  poétique, désinvolte et parfois naïve en est la parfaite représentante.

On ne s'ennuie pas une seconde en lisant ce livre. Les personnages, leurs dialogues et conversations (d'où le titre du livre) et les situations parfois cocasses  se lisent comme on regarderait une bonne série anglo-saxonne grand public (dans le bon sens du terme). On réfléchit aussi beaucoup en tournant les pages sur l'amour, les moyens de communication et la société qui nous entoure.

Alors voilà, si vous cherchez un ouvrage qui traite de la complexité des relations humaines et des sentiments, un roman sur les jeunes et leurs difficultés, le livre de Sally Rooney est fait pour vous et vous ne serez pas déçus.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=