Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Autoportrait d'une vie heureuse
Ingo Schulze  (Editions Fayard)  août 2019

Drôle d’ouvrage, dans les deux sens du terme, que celui que nous propose l’auteur allemand, Autoportrait d’une vie heureuse, publié aux éditions Fayard. Ingo Schulze, est né à Dresde et vit aujourd’hui à Berlin. Après des études de Philologie et de littérature allemande à l’université d’Iéna, il a travaillé comme dramaturge et journaliste. Suite à un premier séjour à Saint-Pétersbourg en 1993, il publie son premier recueil de nouvelles, 33 moments de bonheur.

Depuis, il a écrit treize livres, des romans, des essais et des recueils de nouvelles, traduits dans 30 langues. Il a reçu de nombreux prix littéraires et il est membre depuis 2006 de l’Académie des Arts de Berlin, dont il a été jusqu’en 2015, le directeur du département littérature. Son dernier roman, qui vient de sortir en France a été acclamé par la critique et a connu un énorme succès Outre-Rhin.

Avec son dernier ouvrage, Ingo Schulze nous livre une grande fresque picaresque dans la tradition allemande mais aussi une fable frisant avec l’absurde pour nous décrire le contraste entre le communisme et le capitalisme en prenant le parti de la tragi-comédie. L’ouvrage est construit en dix parties, constituées de chapitres courts ayant des titres à rallonge, souvent amusants, nous présentant une ou plusieurs actions / situations du personnage principal, un certain Peter Holtz.

Peter Holtz, le héros du roman, est né en RDA. Orphelin, il est élevé dans un foyer. Naïf et clairvoyant, il se bat pour un monde meilleur et s’étonne souvent car il est régulièrement mal compris. Sa vie heureuse commence en 1974, l’année de ses douze ans, quand il décide qu’il faut abolir l’argent pour atteindre les promesses du socialisme.

Au fil des années, il fondera un groupe de rock, se fera baptisé en essayant de concilier christianisme et communisme et il se fera même approcher par la Stasi en vue d’un recrutement, mais en vain. Après la chute du mur de Berlin, c’est presque naturellement qu’il devient millionnaire en travaillant dans l’immobilier.

Comment tout cela a-t-il pu se passer ? A quels moments ses idéaux ont-ils déraillé ? Et surtout comment va-t-il réussir à se débarrasser de tant d’argent avec bienséance et dignité ?

La grande qualité de l'ouvrage repose sur son humour, sur la façon dont l'auteur nous dépeint la vie d'un jeune transfuge qui va réaliser l'exploit de passer de multiples idéaux communistes à un pragmatisme libéral. Peter Holtz est un personnage attachant, picaresque au possible. Sa destinée, racontée par l'auteur allemand est au final le reflet de l'histoire tourmentée de Berlin, l'histoire de ceux qui ont connu la guerre froide, la construction du mur puis sa chute. L'ouvrage nous raconte parfaitement et avec beaucoup d'humour la vie en RDA comme l'on déjà fait de nombreux films, des comédies (Good Bye, Lenin !) ou des films plus sérieux (La vie des autres).

Alors voilà, ne vous laisser pas impressionner par le grand nombre de pages de ce roman, que l'on peut qualifier de pavé. Ces chapitres courts donne du rythme à l'ouvrage qui, au final, se lit relativement rapidement.

Autoportrait d'une vie heureuse est donc un livre drôle et intelligent sur une période importante de l'histoire que je vous conseille vivement.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Ingo Schulze


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=