Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le dernier grenadier du monde
Bakhtiar Ali  (Editions Métailié)  août 2019

Une fois de plus, les éditions Métailié ont décidé de nous faire voyager vers des territoires littéraires peu connus. Destination vers la communauté kurde avec un ouvrage de Bakhtiar Ali, auteur né dans le Kurdistan irakien, qui est devenu un romancier important dans les années 90. Ses livres sont des best-sellers en Iran et en Irak, il a reçu de nombreux prix littéraires au Moyen-Orient, devenant l’un des auteurs kurdes contemporains les plus connus. Bakhtiar Ali vit aujourd’hui à Cologne, ses ouvrages sont traduits en farsi, en anglais et en allemand.

Dans son dernier ouvrage, Le dernier grenadier du monde nous raconte l’histoire d’un homme sorti de prison qui cherche un fils qu’il ne connait pas dans un pays qui n’existe plus. Cet homme, Mouzaffar, officier supérieur des Peshmergas, n’a jamais connu son fils qui n’avait que quelques jours au moment où il sauva la vie de son meilleur ami, célèbre chef révolutionnaire kurde. Cette action lui valut vingt et un ans de captivité à l’isolement dans le désert.

Quand il retrouve la liberté, il s’embarque alors pour un voyage dans le champ de mines qu’est devenu son pays, qu’il ne reconnait plus. Un voyage, à la recherche de son fils, dans les histoires de ses amis et leurs secrets. Il va y découvrir l’existence de trois fragiles grenades de verre, qui le guideront dans sa quête, écouter chanter deux sœurs énigmatiques et fortes, apprendre l’histoire cruelle de "la guerre des charrettes" du bazar et de leur jeune Maréchal.

Mouzaffar souhaite comprendre, comprendre jusqu’où peut aller la trahison des puissants et l’insoutenable douleur de la guerre. Son voyage va évidemment l’amener à faire ce qu’ont fait des milliers d’autres avant lui : traverser la Méditerranée pour aller en Europe.

La grande qualité de cet ouvrage, au-delà de nous ouvrir aux lettres kurdes vient du fait que l’auteur utilise la poésie et l’imaginaire pour nous révéler les conséquences des guerres sur les populations et les territoires. Son cheminement nous fait découvrir le Kurdistan, un territoire sauvage traumatisé par la guerre et les conflits. On rencontre aussi au fil des pages de nombreux personnages, parfois étranges, empreints d’imaginaire qui ont souvent aussi connu l’emprisonnement, à différents niveaux.

Dans ce texte éminemment poétique, Mouzaffar apprend à écouter le désert, le vent et le sable qui sont ses seuls interlocuteurs pendant sa captivité. Sa libération, son retour dans la réalité se traduit par un récit plein de maisons enchantées, de personnages fantastiques et touchants qui vont l’aider dans la recherche de ce fils qu’il ne connait pas. Il témoigne au final de l’absurdité de la guerre de la plus belle des manières, par les mots qui guérissent les maux.

Le dernier grenadier du monde est donc un très bel ouvrage, qui nécessite néanmoins une lecture exigeante. Il est un ouvrage envoûtant duquel se dégagent des saveurs orientales servies par une écriture magnifique dans laquelle la guerre est toujours présente mais jamais décrite.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=