Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une joie secrète
Jérôme Cassou  septembre 2019

Réalisé par Jérôme Cassou. France. Documentaire. 1h10 (Sortie le 11 septembre 2019). Avec Nadia Vadori-Gauthier.

Avec "Une joie secrète" de Jérôme Cassou, on pourrait faire la plus laconique des chroniques en résumant ce film qui donne le moral, la pêche et bien plus encore : "Elle danse".

Car, depuis janvier 2015, la chorégraphe Nadia Vadori-Gauthier se filme tous les jours dans une performance intitulée "Une minute de danse par jour" et opportunément sous-titré "un acte de résistance poétique".

Quand le 7 janvier 2015 a eu lieu la fusillade meurtrière à Charlie-Hebdo suivie de celle de l'Hyper Casher, Nadia Vadori Gauthier a voulu faire quelque chose. Quelque chose de positif et d'artistique, quelque chose d'insensé pour s'opposer aux tueurs.

Comme elle était danseuse, elle a choisi de créer une chorégraphie nouvelle tous les jours et de les interpréter en tous lieux, et principalement dans les rues, pour se soumettre au hasard, aux aléas des rencontres et surtout pour ne pas laisser aux terroristes le monopole de la surprise urbaine. Pour immortaliser son entreprise, elle poserait sa petite caméra Sony par terre, face à elle,et donnerait aussitôt à voir aux internautes le résultat de cet exercice de style et de liberté.

Cela fait ainsi quatre années depuis le 14 janvier 2015 qu'elle arpente les rues parisiennes et d'ailleurs, seule ou avec d'autres, car la loi majeure qui la guide est que tout est possible. Avec sa danse qui surprend ou provoque, étonne et amuse, elle enchante et réenchante cette ville de grande solitude, meurtrie avec Charlie et le Bataclan.

Ce qui sidère maintenant, et dont on a un aperçu dans "Une joie secrète" de Jérôme Cassou, c'est le nombre de vidéos tournées et son corollaire, la capacité de Nadia Vadori Gauthier de se renouveler sans cesse, de ne jamais produire la même danse, d'être à la fois opportuniste et hors du temps.

Le cinéaste a choisi de montrer quelques dizaines de vidéos et Nadia, petit blonde joviale, d'emblée sympathique à la quasi-unanimité des personnes qu'elle croise, en embarque énormément dans sa folie douce. Sans être grandiloquent, on peut affirmer qu'elle transmet instantanément de la joie et du bonheur à tous ceux qui entrent dans le cadre de sa DV.

En outre, ce qu'elle produit est de grande qualité sans être primaire. Elle donne à voir à ses contemporains un peu de la beauté du monde, prouve qu'il est encore possible de faire sourire ces blasés de Parisiens.

Auteure de plus de 1500 vidéos, elle a bâti une œuvre colossale, un monument de moments qui en diront long plus tard sur les années 2015-... et qui aurait bien plu à Georges Perec. Il suffit pour s'en convaincre de regarder ce qu'elle a filmé un samedi de novembre 2015 pendant une manifestation de Gilets jaunes où la police n'y allait pas de main morte question lacrymogènes...

"Une joie secrète" de Jérôme Cassou n'a pour prétention que de mettre en vedette une jeune femme malicieuse dont on aimerait partager les valeurs, parmi lesquels un optimisme sans failles et un amour débordant des autres.

Le résultat est réussi au-delà des espérances du réalisateur : les trop courtes soixante-dix minutes qu'il fait passer en compagnie de Nadia Vadori-Gauthier rechargent tous les cerveaux raplaplas et donnent une envie irrésistible de danser et de crier, ne serait-ce qu'un bref instant avant de se reprendre, que la vie est belle !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=