Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une joie secrète
Jérôme Cassou  septembre 2019

Réalisé par Jérôme Cassou. France. Documentaire. 1h10 (Sortie le 11 septembre 2019). Avec Nadia Vadori-Gauthier.

Avec "Une joie secrète" de Jérôme Cassou, on pourrait faire la plus laconique des chroniques en résumant ce film qui donne le moral, la pêche et bien plus encore : "Elle danse".

Car, depuis janvier 2015, la chorégraphe Nadia Vadori-Gauthier se filme tous les jours dans une performance intitulée "Une minute de danse par jour" et opportunément sous-titré "un acte de résistance poétique".

Quand le 7 janvier 2015 a eu lieu la fusillade meurtrière à Charlie-Hebdo suivie de celle de l'Hyper Casher, Nadia Vadori Gauthier a voulu faire quelque chose. Quelque chose de positif et d'artistique, quelque chose d'insensé pour s'opposer aux tueurs.

Comme elle était danseuse, elle a choisi de créer une chorégraphie nouvelle tous les jours et de les interpréter en tous lieux, et principalement dans les rues, pour se soumettre au hasard, aux aléas des rencontres et surtout pour ne pas laisser aux terroristes le monopole de la surprise urbaine. Pour immortaliser son entreprise, elle poserait sa petite caméra Sony par terre, face à elle,et donnerait aussitôt à voir aux internautes le résultat de cet exercice de style et de liberté.

Cela fait ainsi quatre années depuis le 14 janvier 2015 qu'elle arpente les rues parisiennes et d'ailleurs, seule ou avec d'autres, car la loi majeure qui la guide est que tout est possible. Avec sa danse qui surprend ou provoque, étonne et amuse, elle enchante et réenchante cette ville de grande solitude, meurtrie avec Charlie et le Bataclan.

Ce qui sidère maintenant, et dont on a un aperçu dans "Une joie secrète" de Jérôme Cassou, c'est le nombre de vidéos tournées et son corollaire, la capacité de Nadia Vadori Gauthier de se renouveler sans cesse, de ne jamais produire la même danse, d'être à la fois opportuniste et hors du temps.

Le cinéaste a choisi de montrer quelques dizaines de vidéos et Nadia, petit blonde joviale, d'emblée sympathique à la quasi-unanimité des personnes qu'elle croise, en embarque énormément dans sa folie douce. Sans être grandiloquent, on peut affirmer qu'elle transmet instantanément de la joie et du bonheur à tous ceux qui entrent dans le cadre de sa DV.

En outre, ce qu'elle produit est de grande qualité sans être primaire. Elle donne à voir à ses contemporains un peu de la beauté du monde, prouve qu'il est encore possible de faire sourire ces blasés de Parisiens.

Auteure de plus de 1500 vidéos, elle a bâti une œuvre colossale, un monument de moments qui en diront long plus tard sur les années 2015-... et qui aurait bien plu à Georges Perec. Il suffit pour s'en convaincre de regarder ce qu'elle a filmé un samedi de novembre 2015 pendant une manifestation de Gilets jaunes où la police n'y allait pas de main morte question lacrymogènes...

"Une joie secrète" de Jérôme Cassou n'a pour prétention que de mettre en vedette une jeune femme malicieuse dont on aimerait partager les valeurs, parmi lesquels un optimisme sans failles et un amour débordant des autres.

Le résultat est réussi au-delà des espérances du réalisateur : les trop courtes soixante-dix minutes qu'il fait passer en compagnie de Nadia Vadori-Gauthier rechargent tous les cerveaux raplaplas et donnent une envie irrésistible de danser et de crier, ne serait-ce qu'un bref instant avant de se reprendre, que la vie est belle !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=