Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Fin de l'homme rouge
Théâtre des Bouffes du Nord  (Paris)  septembre 2019

Spectacle conçu et mis en scène par Emmanuel Meirieu d'après un ouvrage de Svetlana Alexievitch, avec Stéphane Balmino, Evelyne Didi, Xavier Gallais, Anouk Grinberg, Jérôme Kircher, Maud Wyler et André Wilms.

"La Fin de l’homme rouge ou Le Temps du désenchantement" publié en 2014 par la journaliste biélorusse Svetlana Alexievitch participe, par la compilation de témoignages recueillis à la suite de la chute de l'URSS avec l'effondrement d'une idéologie et le passage brutal au capitalisme, d'une "oeuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque" pour lequel lui a été attribué le Prix Nobel de Littérature 2015.

Sous le titre "La Fin de l'homme rouge", Emmanuel Meirieu en présente un florilège, avec en sus un opus de "La supplication de Tchernobyl" du même auteur , sous forme d'une succession de monologues portant la parole d'anonymes représentatives des situations et typologies et des drames et exactions subis et ou commises pendant la dictature stalinienne.

Celle des convaincus de la première oeuvre qui ont cru en la révolution russe, des anonymes qui ont rêvé d'un destin plus grand qu'eux et tout accepté au nom des lendemains qui chantent, et des générations suivantes embrigadées dès le berceau, soumises à une éducation formatée, à la propagande du "Père des peuples" et au mythe du héros.

Dans un imposant et monumental décor de fin du monde, qu'il a conçu avec Seymour Laval, dans lequel une tempête de sable aurait tout dévasté, sur la scène d'un théâtre délabré ou d'une salle des fêtes abandonnée, avec quelques vidéos d'images d'archives et devant un micro, défilent plusieurs personnages archétypaux des illusions et exactions intervenues pendant la dictature stalinienne.

L'habillage sonore et musical, signé respectivement par Raphaël Guenot et Raphaël Chambouvet, participe à un ensemble démonstratif non exempt de la solennité attachée au théâtre mémoriel.

Ces récits de vie sont placés sous le signe du sensible par Anouk Grinberg, Stéphane Balmino et Maud Wyler, du factuel par André Wilms dans une apparition filmée et Evelyne Didi ou de l'incarnation naturaliste par Jérôme Kircher et Xavier Galais.

Du suicide d'un adolescent à l'agonie d'un "tchernobylien", le constat s'avère terrible et terrifiant.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=