Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Louise au parapluie
Théâtre du Petit Gymnase  (Paris)  septembre 2019

Comédie écrite et mise en scène par avec Myriam Boyer, Prune Lichtlé et Guillaume Viry.

Avec "Louise au parapluie", Emmanuel Robert-Espalieu a écrit et mis en scène une comédie de bonne facture, qui lui donne l'occasion de retrouver Myriam Boyer, pour qui il avait déjà conçu "Riviera", une pièce dans laquelle elle ressuscitait Frehel.

Actrice populaire qui sait jouer sans démagogie des personnages populaires, les cinéphiles se souviennent encore de sa composition dans "Voyage à Paimpol" de John Berry, Myriam Boyer est tout de suite à son aise dans la peau de cette ouvrière qui depuis quarante ajuste des baleines de parapluie, et qui, pas loin de la retraite, décide d'entrer en politique pour briguer la mairie de son village.

Son slogan, "Plus belle la vie", résume son programme et pourrait être aussi le titre de la pièce. Bien sûr, c'est un tantinet naïf, mais Louise s'adresse aux "vrais gens", comme les filles qui travaillent avec elle dans son usine de parapluies.

Cette "campagne" électorale qu'elle mène à sa façon, c'est pour elle un moyen d'oublier les soucis qui la minent : elle est seule, son travail peut disparaître car les parapluies de qualité ne se vendent plus.

Par-dessus tout, elle a un grand fils trentenaire (Guillaume Viry), ancien athlète de haut-niveau qui vivote en faisant "l'influenceur" de tendances sur son blog. Quand il vient la voir, c'est dans des joggings improbables dont il doit booster les ventes...

Pas rassurant tout ça. Heureusement, il y a la jeune Jacqueline (Prune Lichtlé), une ouvrière dans laquelle elle se retrouve et qui l'encourage dans sa démarche citoyenne.

Emmanuel Robert-Espalieu, avec cet argument, parvient à donner vie à trois beaux personnages, toujours sympathiques et pleins d'allant. Il reste raisonnable et sait terminer cette comédie légère sans coup de théâtre improbable

Des lors, on ne regrettera pas l'heure et demie passée en si bonne compagnie, heure qui aura filé très vite, le temps pour Louise de préparer quelques jolis parapluies...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=