Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dpt Store
Tokyo dreams  (PHW Records)  août 2019

Il est des albums qui ont une histoire assez atypique et c’est le cas de cet EP. 東京の夢 est composé et interprété par Dpt Store qui est un side project de BBH. Si tu as suivi un peu toutes mes chroniques tu le connais, sinon, je ne t’en veux pas, c’est également à lui que l’on doit le très bel EP Blanc de Kerguelen.

東京の夢 est né d’une attente, d’un temps libre dans la vie de BBH. Le premier EP est né d’une attente dans un aéroport, une mélodie qui naît sur un iPad et hop, le projet est lancé. Sorte de récréation dans une carrière déjà bien remplie.

En août est sorti 東京の夢 (bon, allez, je suis sympa avec toi, cela se traduit par "Tokyo no yume" : "rêve de Tokyo", d’où le titre Tokyo Dreams. C’est un EP entièrement instrumental qui s’inspire d’un voyage au Japon qu’a fait notre héros et il en ramène, en plus des souvenirs, des sonorités et nous entraine dans un Tokyo et un Japon ultra futuriste.

Comme le dit si bien l’auteur au sujet de la naissance de cet EP : "Les bouts de morceaux s’accumulent et le souvenir d’un voyage au Japon revient au détour d’un son de synthé. Folie des néons, de la foule qui semble se mouvoir comme un seul corps, calme qui règne dans un temple, oasis zen au milieu de l’agitation d’une métropole, magie des cerisiers en fleurs, mystère du théâtre Nô, en 5 titres, Dpt Store raconte les sentiments d’un jeune européen débarquant à Tokyo, découvrant l’incroyable culture du pays du soleil levant."

Tu auras donc le privilège de vivre toi aussi une partie des ces émotions à l’écoute de "目を見張る", qui pourrait se traduire par l’émerveillement, les yeux grands ouverts. Le second titre est le titre éponyme.

S’ensuit "引きこもり", qui se traduit par "Hikiko Mori", ces jeunes qui vivent reclus, au travers des aventures d’un héros de jeux ou de film, ce phénomène est assez répandu au Japon.

Suit "代々木" qui est le nom d’un quartier de Tokyo : "Yoyogi". C’est un quartier assez cool. C’est le lieu de rencontres des jeunes, pour pique-niquer, jouer de la musique, se ballader. C’est aussi dans ce parc que se situe le sanctuaire de Meiji, Meiji-jingū, dédié aux âmes de l’empereur Meiji et de sa femme l’impératrice Shōken

Enfin "雲になる", "Becoming a Cloud" ("Devenir un nuage" pour les réfractaires éventuels à la langue anglophone.

Autant te prévenir de suite, c’est ultra futuriste, très électronique, avec parfois des petits riffs, des mélodies, qui te cueillent sans que tu t’y attendes. Cela pourrait parfaitement être la BO d’un jeu ou d’un film de science-fiction. BBH nous offre là, un EP plein de promesses. Je t’avouerais que je suis assez accro à son univers musical, décalé et magnifique.

Je ne pourrais pas finir cette chronique sans remercier infiniment Alex qui m’a fait la traduction des titres en japonais car, non, je dois l’avouer, je fais le malin, mais je ne parle pas un traitre mot de japonais. Qu’il en soit donc ici profondément remercié.

Comme toujours, je te laisse les liens qui vont bien. Belle découverte à toi !

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Dpt Store


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=