Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dpt Store
Tokyo dreams  (PHW Records)  août 2019

Il est des albums qui ont une histoire assez atypique et c’est le cas de cet EP. 東京の夢 est composé et interprété par Dpt Store qui est un side project de BBH. Si tu as suivi un peu toutes mes chroniques tu le connais, sinon, je ne t’en veux pas, c’est également à lui que l’on doit le très bel EP Blanc de Kerguelen.

東京の夢 est né d’une attente, d’un temps libre dans la vie de BBH. Le premier EP est né d’une attente dans un aéroport, une mélodie qui naît sur un iPad et hop, le projet est lancé. Sorte de récréation dans une carrière déjà bien remplie.

En août est sorti 東京の夢 (bon, allez, je suis sympa avec toi, cela se traduit par "Tokyo no yume" : "rêve de Tokyo", d’où le titre Tokyo Dreams. C’est un EP entièrement instrumental qui s’inspire d’un voyage au Japon qu’a fait notre héros et il en ramène, en plus des souvenirs, des sonorités et nous entraine dans un Tokyo et un Japon ultra futuriste.

Comme le dit si bien l’auteur au sujet de la naissance de cet EP : "Les bouts de morceaux s’accumulent et le souvenir d’un voyage au Japon revient au détour d’un son de synthé. Folie des néons, de la foule qui semble se mouvoir comme un seul corps, calme qui règne dans un temple, oasis zen au milieu de l’agitation d’une métropole, magie des cerisiers en fleurs, mystère du théâtre Nô, en 5 titres, Dpt Store raconte les sentiments d’un jeune européen débarquant à Tokyo, découvrant l’incroyable culture du pays du soleil levant."

Tu auras donc le privilège de vivre toi aussi une partie des ces émotions à l’écoute de "目を見張る", qui pourrait se traduire par l’émerveillement, les yeux grands ouverts. Le second titre est le titre éponyme.

S’ensuit "引きこもり", qui se traduit par "Hikiko Mori", ces jeunes qui vivent reclus, au travers des aventures d’un héros de jeux ou de film, ce phénomène est assez répandu au Japon.

Suit "代々木" qui est le nom d’un quartier de Tokyo : "Yoyogi". C’est un quartier assez cool. C’est le lieu de rencontres des jeunes, pour pique-niquer, jouer de la musique, se ballader. C’est aussi dans ce parc que se situe le sanctuaire de Meiji, Meiji-jingū, dédié aux âmes de l’empereur Meiji et de sa femme l’impératrice Shōken

Enfin "雲になる", "Becoming a Cloud" ("Devenir un nuage" pour les réfractaires éventuels à la langue anglophone.

Autant te prévenir de suite, c’est ultra futuriste, très électronique, avec parfois des petits riffs, des mélodies, qui te cueillent sans que tu t’y attendes. Cela pourrait parfaitement être la BO d’un jeu ou d’un film de science-fiction. BBH nous offre là, un EP plein de promesses. Je t’avouerais que je suis assez accro à son univers musical, décalé et magnifique.

Je ne pourrais pas finir cette chronique sans remercier infiniment Alex qui m’a fait la traduction des titres en japonais car, non, je dois l’avouer, je fais le malin, mais je ne parle pas un traitre mot de japonais. Qu’il en soit donc ici profondément remercié.

Comme toujours, je te laisse les liens qui vont bien. Belle découverte à toi !

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de Dpt Store


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=