Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Marie Galey - Ma Comédie française
Lavoir Moderne Parisien  (Paris)  septembre 2019

Seul en scène écrit et interprété par Jean-Marie Galey dans une mise en scène de Teresa Ovidio.

Quel rapport existe-t-il entre le film "Rio Bravo" de Howard Hawks, les chansons "Et moi, Et moi, Et moi" et "The river of no return" interprétées par respectivement par Jacques Dutronc et Marilyn Monroe, "La Moldau" du compositeur tchèque Smetana, un poème de Louis Aragaon, la Fée Clochette et la Comédie française ?

Celui de scander le seul en scène du comédien Jean-Marie Galey qui relate son expérience, à la quarantaine, des trois petits tours à la Comédie française avant de s'en aller rudement congédié, et dévoile l'envers du décor de cette séculaire institution théâtrale.

Alors électron libre et libertaire du théâtre, encore nourri de la naïveté, ou de l'illusion de la grande famille du théâtre, il s'enorgueillit d'entrer dans le cénacle du Français, et découvre l'horrible panier de crabes qu'il épingle dans "Ma Comédie française".

Des crustacés d'autant plus féroces que ces comédiens établis et fonctionnarisés se rengorgeant de leur statut de sociétaire et leur petite notoriété éphémère, s'ils n'ont pas le pouvoir d'engager les pensionnaires, ont celui de ne pas les coopter pour son ascension vers le saint des saints, et veillent jalousement à leurs comptes d'apothicaires pour la répartition du gâteau.

De son cathartique et résilient roman éponyme relatant un éprouvant périple s'achevant au prétoire, Jean-Marie Galey a extrait des morceaux choisis pour concocter avec Teresa Ovidio, qui en assure la mise en scène, une jubilatoire partition satirique qu'il présente comme "une machine à décerveler où défile une galerie de personnages qui firent le sel de mon séjour".

Ainsi, dans un déco de bric-à-brac, son double nommé Ferdinand Questch, en référence à l'ingénu soldat Chveik de Jaroslav Hasek et au Pierrot godardien, s'en va-t-il à la découverte de cette horrifique maison dans laquelle sévissent des pantins dont les sobriquets, de Dom Miguel Emma Des Rillettes, Siméon Maîme et la Diesel, dissimulent à peine, sous forme de caricatures à la Daumier et de pantins de la commedia dell'arte, des comédiens connus en leur temps.

Avec des allures de farfadet virevoltant qui traverserait un méchant conte, Jean-Marie Galey dispense une prestation aussi roborative qu'émérite et réjouissante pour réviser l'aura qui plane sur le Palais Royal.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=