Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sons and Daughters - Quidam
La Boule Noire  (Paris)  18 novembre 2005

Ah, la Boule Noire , quel souvenir? La dernière fois, je suis venu me faire détruire les oreilles en 2 temps par Virago et Therapy, rien que d'y penser elles sifflent encore? Cette fois-ci, pas de risques inutiles : on ne me verra pas à moins de 5 mètres de la scène?

C'est une soirée découverte du rock écossais ce vendredi et j'avoue être novice en la matière : Belle & Sebastian et Franz Ferdinand sont les seuls noms qui me viennent à l'esprit !

Fort heureusement, les concerts regorgent d'admirateurs pleins de bonne volonté et cette fois, c'est Fanny qui s'y colle : j'apprends que les Sons & Daughters font partie de la nouvelle vague de rock indépendant qui a vu l'éclosion des Strokes, Libertines et consorts, qu'ils viennent de sortir leur 2 ème album, The Repulsion box, ne se limitent pas au schéma classique couplet/refrain et sont très proches du groupe Idlewild?

Bon, voila qui me permet de me faire une petite idée tout en me mettant l'eau à la bouche !

À 20 heures, le jeune trio guitare ? basse - batterie Quidam investit la scène et confirme mes craintes : le son est encore trop fort (j'ai bien fait de rester à distance) ! Cela étant, cette configuration minimaliste ne les empêche pas de produire un rock énergique et efficace.

À propos, chose rare, la moyenne d'âge des spectateurs me paraît sensiblement plus élevée que d'habitude pour un groupe aussi récent : on doit être autour des 25 ans, voire plus.

Ça se rajeunira lorsque les Sons & Daughters envahiront radios et télévision?

21 heures et des poussières : le quartet de Sons & Daughters monte sur scène - la bassiste Ailidh Lennon  et la chanteuse Adele Bethel en robe de soirée rouge ? pour un premier titre très prometteur.

Suit "Breaking balls" où la guitare s'impose et se fait plus incisive et un hommage à Johnny Cash sous forme de rock brut aux airs de country chanté par le guitariste.

 

 

 

 

Le groupe passe ainsi de morceau en morceau (dont les classiques "Medecine", "Taste the last girl") et on est pris par le rythme enlevé des chansons qui passent mais ne se ressemblent pas, grâce aux changements de voix (le guitariste prenant les devants), de style (avec des touches de country) et à l'apparition répétée d'une mandoline électrique !

 

La salle leur est acquise et ça se comprend : la chanteuse est tout en mouvements, joue avec le fil du micro et fait participer les spectateurs qui en redemandent?

Le groupe a l'air de se faire plaisir et Adele prend soin de nous glisser quelques mots à chaque intermède, pour décrire les chansons ou prendre de nos nouvelles dans un français sans accent.

En une heure (seulement !) de concert et pour une première fois en France, les Sons & Daughters ont fait très bonne impression, se montrant plus intéressants et novateurs que la plupart de leurs compatriotes trop souvent formatés pour la radio.

 

Ils se révèlent être un véritable groupe de scène et ont donné envie au néophyte que je suis de découvrir leurs albums !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Sons and Daughters - Des CDs single hors commerce à gagner !
Quidam parmi une sélection de singles (mai 2007)
Quidam en concert à La Maroquinerie (1er novembre 2007)
Quidam en concert à l'Elysée Montmartre (1er décembre 2007)
Quidam en concert à l'Elysée Montmartre (4 avril 2008)
Quidam en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
L'interview de Quidam (4 avril 2008)

En savoir plus :

Le site officiel de Sons and Daughters

Crédits photos : Thomy Keat (Plus de photos sur Taste of indie)


aRun         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Quidam (4 avril 2008)


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=