Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hildebrandt
ïLeL  (At(h)ome)  septembre 2019

Voilà un bien beau disque que celui que nous propose Hildebrandt pour entreprendre la fin de l’été et le début de l’automne. Derrière ce nom aux consonances germaniques se trouve un natif de la Rochelle, solidement arrimé aux îles de lumières qui l’entourent. Sa silhouette imposante et sa voix puissante vont de pair avec un mélodiste acharné, continuellement à la recherche d’une immédiate simplicité, où la pluralité musicale electro-rock, la finesse des arrangements et la poésie de la langue française résonnent en harmonie.

Hildebrandt est un auteur, compositeur et interprète. Son premier album, Les Animals, sorti en 2016 rencontra un joli succès critique, salué à sa juste mesure par l’un de nos chroniqueurs. Il revient aujourd’hui avec un nouveau projet, ÎLeL où se côtoient les contrastes, faisant fi des clichés : sa vitalité contagieuse comme ses élans insatiables de douceur.

Pour composer les douze titres de cet album, Hildebrandt s’est lancé dans une quête solitaire et nécessaire, à revers des normes et des injonctions préconçues. Muni des œuvres de Stevenson, il s’est retiré dans un refuge de montagne ou sur des îles atlantiques. Avec cet album, il explore un territoire où le masculin se déploie à rebours, où les genres se confondent et les émotions se bousculent.

On y trouve donc des chansons pop d’une grande sensibilité comme avec "Je suis deux" et "Garde tout bas". On plane avec "Travesti" qui déconstruit avec beaucoup d’humour tous les clichés existants sur les cabarets drag-queen.

Hildebrandt nous propose différents styles faits de riffs de guitares blues mais aussi de percussions tribales. Les ballades ouatées ne sont pas en reste, montrant l’esthétique intimiste et généreuse recherchée par l’auteur. Au piano, l’excellent Albin de la Simone est là pour l’ccompagner.

A la recherche de ses doubles au féminin, Hildebrandt convoque le visage disparu d’une grand-mère aimée avec "Emilienne", une ballade au piano piqué de clavecin. "Vingt", l’un des plus beaux titres de l’album pour moi, un titre dédié à son épouse qui évoque avec humilité le Que serais-je sans toi d’Aragon autour d’un crescendo intense et lancinant. L’album se termine avec l’onirique "Qui de nous", une déclaration d’amour bouleversante à sa fille.

C’est donc un superbe album, particulièrement émouvant que nous offre Hildebrandt, un album à découvrir, particulièrement si vous ne connaissez pas encore cet artiste plein de talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les Animals de Hildebrandt
Hildebrandt en concert à Denis Rivet - Tango Kashmir - Mathilde Forget - Nicolas Séguy - Hildebrandt - Emmanuel Urba (samedi 3 octobre 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Hildebrandt
Le Soundcloud de Hildebrandt
Le Facebook de Hildebrandt


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=