Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Barbarossa : 1941. La guerre absolue
Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri  (Editions Passés Composés)  septembre 2019

Magistral et monumental sont les mots qui décrivent le mieux l'ouvrage que nous proposent Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri en cet fin d'été. Historien, directeur de la rédaction de Guerres & Histoire, Jean Lopez est l'auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité et référence sur le front germano-soviétique, dont Stalingrad : la bataille du bord du gouffre mais aussi Le chaudron de Tcherkassy-Korsun. Lasha Otkhmezuri, docteur en histoire, est conseiller de la rédaction de Guerres & Histoire. Ensemble, ils ont écrit Grandeur et misère de l'Armée rouge et une biographie de Joukov unanimement saluée.

Ici, avec leur nouvel ouvrage, c'est à l'opération Barbarossa qu'ils s'attaquent. Une opération qui s'ouvre le 22 juin 1941 par l'entrée des panzers germaniques en Union soviétique. Cette opération symbolise la guerre d'idéologies, autour d'un nazisme et de son armée qui donnent alors la pleine mesure de leur potentiel de destruction. En face, le bolchevisme stalinien radicalise sa violence. La guerre ne change pas le stalinisme, elle le renforce.

En 1941, la Wehrmacht et l'Armée rouge sont, de loin, les deux plus gros instruments militaires de l'époque. Ce sont donc dix millions d'hommes qui vont s'affronter durant les six mois que dure Barbarossa, détruisant au passage un territoire grand comme deux fois la France. Cette opération va donner lieu à des figures militaires hyperboliques : les plus gros encerclements, les percées les plus spectaculaires mais aussi les retournements les plus improbables. Le résultat de cette moisson de superlatifs est la création d'un brasier aux proportions monstrueuses. L'opération débouche sur un bilan effroyable. Combats, exécutions, exactions et famines vont tuer en 200 jours plus de 5 millions d'hommes, femmes et enfants, soldats et civils.

Pour nous proposer cet immense ouvrage de plus de 850 pages qui m'a pris près d'un mois à lire tant il est dense, les deux auteurs se sont appuyés sur de nouvelles archives, leur permettant d'apporter de nouveaux éclairements sur les causes, le déroulement et la dimension génocidaire de l'opération.

Avec cet ouvrage captivant, les auteurs ont fait le choix de ne pas limiter cette opération à sa dimension militaire. Les auteurs intègrent le contexte diplomatique et idéologique sur des centaines de pages au début de l'ouvrage en montrant comment les deux camps ont préparé l'opération. Pour ce faire, ils ont eu accès à de nombreuses sources soviétiques, donnant une nouvelle dimension à l'analyse de cette opération, déjà proposée par des auteurs américains qui n'avaient utilisé que des sources allemandes.

L'ouvrage nous montre bien l'impasse dans laquelle se trouve Hitler à l'aube de cette opération. Il vient de vaincre la France et pense pouvoir négocier avec le dirigeant anglais pour pouvoir se concentrer sur le Front Est. Il nous montre ensuite que cette opération est un des tournants de la guerre, traitant des batailles d'encerclement des allemands qui leur permettent de se trouver à quelques dizaines de kilomètres de Moscou à la fin de l'année 1941. Epuisée par ces conquêtes, la Wehrmacht s'arrête, juste avant la contre-offensive menée par le général Joukov depuis Moscou.

La lecture de l'ouvrage nous permet aussi de mieux appréhender les erreurs d'Hitler. Hitler a sous-estimé le temps qu'il lui faudrait pour arriver à ses fins mais aussi son adversaire. Les auteurs nous montrent aussi les défaillances logistiques allemandes qui expliquent sa défaite.

En face, on constate aussi des erreurs et des défaillances. L'URSS anticipe mal l'attaque allemande, pensant qu'elle interviendrait à un endroit différent. Ils ont par contre parfaitement su s'adapter à l'attaque, anticipé une opération longue et mis en place une industrie de guerre qui va s'avérer décisive.

Enfin, l'ouvrage nous montre bien la dimension génocidaire de cette opération qui va déboucher sur la Shoah. 500 000 juifs sont exterminés au cours de cette opération qui témoigne d'un racisme contre les juifs et les slaves. L'ouvrage présente des pages terribles sur les brutalités réservées aux civils par les allemands notamment à Léningrad. Le sort réservé aux prisonniers soviétiques est du même ordre, totalement édifiant. L'Armée rouge, de son côté, n'est pas en reste, symbolisée par la terreur mise en place par Staline.

Alors voilà, vous l'avez compris, cet ouvrage est une petite merveille. Il est l'un des meilleurs livres d'histoire lus récemment (et j'en ai lu un grand nombre cette année). Totalement captivant, il s'avère être une mine de renseignements et de détails pour tous ceux qui s’intéressent à la Seconde Guerre mondiale.

Barbarossa est donc un ouvrage de référence, une nécessité de lecture, un livre qui brosse la fresque du plus terrible affrontement de la Seconde Guerre mondiale. Il nous fait passer du Kremlin au QG du führer, des états-majors des fronts à ceux des groupes armés, du NKVD aux Einsatzgruppen, des unités en marche aux usines aux fosses d’exécution. Barbarossa est une somme unique et exceptionnelle, un immense livre !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "De la guerre - Mook 2" de Jean Lopez
La chronique de "Kharkov 1942" de Jean Lopez
La chronique de "La guerre antique" de Jean Lopez
La chronique de "De la guerre" de Jean Lopez
La chronique de "Les maréchaux de Staline" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
La chronique de "Les grandes erreurs de la Seconde Guerre mondiale" de Jean Lopez & Olivier Wieviorka
La chronique de "Les mythes de la Seconde Guerre mondiale" de Jean Lopez et d'Olivier Wieviorka
La chronique de "Les cent derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
La chronique de "La Wehrmacht, la fin d'un mythe" de Jean Lopez

En savoir plus :
Le site officiel de Guerres & Histoire
Le Facebook de Guerres & Histoire


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=