Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mondrian figuratif
Musée Marmottan-Monet  (Paris)  Du 12 septembre 2019 au 26 janvier 2020

"Mondrian figuratif", le titre interpelle dès lors qu'il se rapporte au peintre néerlandais Piet Mondrian (re)connu comme l'un des pionniers de l’abstraction géométrique et co-fondateur du mouvement De Stijl.

Et cependant tel est le sujet de l'exposition-événement proposée par Musée Marmottan-Monet avec la collaboration du Kuntsmuseum Den Haag de La Haye en retraçant, à partir des oeuvres réalisées entre 1891 et 1920, l'itinéraire du peintre par une l'approche d'une nouvelle réalité figurative qui le conduit aux fameuses compositions en damier.

Evènement car elle présente une soixantaine d'oeuvres qui, outre leur qualité intrinsèque, sont pour une grande partie inédites en France, dont certaines faisant l'objet d'un dernier déplacement en raison de leur fragilité, et elles appartiennent à un florilège résultant de la sélection opérée par l'artiste lui-même pour la collection de son ami et mécène Salomon B. Slijper, laquelle a été léguée au Kunstmuseum.

De plus, elle démontre que le raccourci saisissant présenté en préambule entre le "Lièvre mort" de 1891, nature morte inscrite dans la tradition de la peinture hollandaise du 17ème siècle, et la "Composition n° IV" de 1914, n'est synonyme ni de rupture ni d'opposition entre figuration/abstraction.

La démonstration est assurée par le parcours en sept sections chronologiques élaboré par Marianne Mathieu, directeur scientifique du Musée Marmottan Monet, qui en assure le commissariat, démonstration soutenue par la scénographie éclatante articulée par de judicieux points de fuite réalisée par Anne Gratadour

Mondrian figuratif : saisir l'essence de la nature pour rendre visible le spirituel dans l’art

Soutenant l'affirmation que Piet Mondrian est un grand maître de la peinture figurative du 20ème siècle, Marianne Mathieu retrace le cheminement conceptuel du peintre pour atteindre l'essence des choses, telle que prônée par la théosophie à laquelle le peintre a adhéré en ralliant la Société théosophique des Pays-Bas en 1909, dans un art qu'il qualifiait de "superréaliste".

A la représentation réaliste se substitue une abstraction transcendantale par la quête "d'harmonie à travers l'équivalence des lignes, non des lignes qui paraissent droites mais des lignes sensibles, des couleurs et des surfaces" et la révélation du monde à travers la couleur et son rayonnement menant à "la vision véritable de la vérité".

Celle-ci se traduit par l'éclatement de la forme décorative et l'affranchissement progressif des règles de la perspective, cette vision de l’espace qui soutient une profondeur illusionniste, et des repères figuratifs pour expérimenter et l'élaboration, néanmoins à partir d'un substrat figuratif certes non aisément identifiable, d'une nouvelle réalité plastique.

Cette évolution intervient principalement par la voie de la peinture de paysage, genre de prédilection de Mondrian

Ses oeuvres de jeunesse s'inscrivent dans le sillage de l'’école de La Haye avec des panoramiques aux teintes sourdes et dans lesquels sont déjà décelables les lignes-forces de l'horizontale et de la verticale qui sont qualifiés d'atmosphériques ressortant au genre du paysage intérieur ("Paysage du soir sur le Gein","Arbres au bord de l'eau", "Arbre", "Champ avec arbre au crépuscule").

Puis le cadrage se resserre sur un motif, dont celui typiquement batave et récurrent du moulin, qu'il va traiter concomittament de manière abstraite (""Composition ovale en plans", "Tableau N°4/Composition N°VIII / Composition n°3") et figurative ("Moulin sous le soleil", "Moulin le soir","Moulin à vent le soir").

Entre deux, et avant de filer vers le néoplasticisme, Mondrian a exploré les aplats et la couleur dans une interprétation libre du fauvisme et du luminisme ("Moulin dans la clarté du soleil", "Dévotion", "Dune II", 'Dune III", "Phare à Westkapelle").

Tout comme il a interprété à sa façon le cubisme avec une éblouissante palette chromatique lumineuse ("Clocher en Zélande" et "Moulin").

En 1919, la conversion est achevée ouvrant la voie à ses emblématiques toiles au format proche du carré et aux damiers de couleurs vives même s'il ne renie pas la coexistence figuration/abstraction telle qu'il la représente dans son autoportrait officiel posant en buste devant une de ses "compositions".

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Marmottan-Monet

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Marmottan-Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=