Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Michaêl Hirsch - Je pionce donc je suis
Théâtre du Lucernaire  (Paris)  septembre 2019

Seul en scène humoristique écrit par Michaël Hirsch et Ivan Calbérac, interprété par Michaël Hirsch dans une mise en scène de Clotilde Daniault.

En 2014, usant simplement d'un adverbe interrogatif "Pourquoi ?", le jeune comédien et humoriste Michaël Hirsch présentait son premier seul en scène placé sous le signe du questionnement existentiel taraudant l'homme de tous les âges et annonçait une nouvelle race d'humanidé, le "homo-sapionce".

En 2019, il propose un deuxième opus au titre en forme d'avatar du cogito pascalien - "Je pionce donc je suis" - qui reprend cet argument pour le développer en éloge du sommeil, et de ses bienfaits, et des vertus du rêve avec un personnage dystopique qui invite à relater les mésaventures et périple du bien-nommé dormeur impétinent et, bien évidemment, lunaire Isidore Beaupieu.

Celui-ci, chef de produit dans la multinationale leader du grille-pain, se trouve brutalement licencié pour cause d'endormissement intempestif et en direct durant la retransmission du grand show télévisé de son PDG Manuel Sanchez, hybride de l'homme politique surnommé le Kommandantur catalan et de l'entrepeneur-prêcheur de la pomme croquée.

Grillé (sic) sur le marché du travail tout en occasionnant un buzz de solidaires qui l'érigent en chantre du dodo, il va entrer en relation avec la confidentielle Confrérie des Sapionces présidée par le Commandant Couchetot sous la caution médicale du narcoleptique docteur Housse qui lui donne l'occasion de découvrir le sens de la vie et le but de sa vie, devenir le superhéros Pyjaman, version contemporaine du marchand de sable.

A l'écriture, et avec la collaboration de Yvan Calbérac, Michaël Hirsch, qui ne s'est donc pas endormi sous ses lauriers (re-sic), continue dans le registre du jeu de mots et des aphorismes à la manière de ses figures tutélaires, et,en l'occurrence celles de Pierre Dac et Francis Blanche, combiné de surcroît avec une contrainte quasi oulipienne, celle d'utiliser, en homonymie ou en calembour, le vocabulaire afférent au domaine du sommeil.

Et force est de constater que les deux compères s'en donnent à c(h)oeur joie pour peaufiner une partition aussi roborative que jubilatoire comportant une belle galerie de personnages, dont des caricatures d'un académicien fameux et celle incontournable d'un comédien rebaptisé pour l'occasion "Kilinu", dans laquelle ils ont également instillé tant des incises poétiques que des piques bien senties sur des évènements d'actualité.

Dans la scénographie douillette de Natacha Markoff, une cimaise tapissée d'oreillers élaborée comme une boîte à malices et accessoire de jeu, et sous les lumières avisées de Laurent Béal, Clotilde Daniault assure une mise en scène dynamique et une sobre direction d'acteur.

Excellent comédien, Michaël Hirsch livre une remarquable prestation pour dispenser cette délicieuse et (im)pertinente invitation à rêver d'un monde meilleur.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=