Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La vraie histoire du cheval de Troie
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  septembre 2019

Spectacle conçu et mis en scène par Claude Brozzoni et interprété par Guillaume Edé accompagné par le musicien Claude Gomez.

Dans "La véritable histoire du cheval de Troie", il ne sera question que marginalement d'Ulysse et de son cheval de bois. Ici, le texte fondateur n'est pas "l'Odyssée" d'Homère mais "l'Énéide" de Virgile.

Tout commence quand les Grecs, suite à la ruse du roi d'Ithaque, massacrent les Troyens. Guidé par le prince Énée, les survivants de Troie vont errer comme d'autres peuples avant eux jusqu'au moment où ils vont trouver leur terre promise, ou plus simplement leur "terre paisible", et fonder Rome.

L'adaptation de Claude Brozzoni transforme les Troyens en un peuple de migrants qui vont, peu à peu, devenir les ancêtres des "fils du vent", ceux qu'on appellera plus tard des Tziganes.

Le poème épique s'humanise parce qu'il est porté par un vagabond un petit chapeau sur la tête, un manteau et une valise à la main, qui d'aède se fera chanteur. Un chanteur puissant et plaintif à la fois dont la voix s'élève pour chanter les malheurs d'un peuple perdu, fuyant, traqué, à la rechercher éperdu d'une terre nourricière.

C'est Guillaume Edé qui incarne cet homme de nulle part en quête de fraternité. Son chant, dans une langue inconnue, qui doit être celle des gitans manouches, prend aux tripes. Comme ses vêtements paraissent datés du milieu du vingtième siècle, sa plainte rythmée par l'accordéon virevoltant de Claude Gomez ramène aux temps où ceux qui immolaient son peuple n'étaient plus Grecs mais d'autres barbares guidés par la svastika hitlérienne.

Gardant une grande part de mystère, à quoi s'ajoute la pudeur de ceux qui ne s'épanchent pas dans la lamentation, le personnage sans nom et sans origine, dont Guillaume Edé fait vibrer l'écho, parvient en un seul mot ou une seule note, à transformer en pure joie l'infinie tristesse.

Sur la scène, résonne son cri d'espoir, d'un espoir qui a survécu à tant d'épreuves. D'abord inaudible mais gravé dans sa chair pendant qu'on massacrait son peuple, ce cri jaillit. La joie est indicible, pleine encore des souffrances accumulées, mais déjà forte des premiers signes annonciateurs d'une nouvelle vie.

L'association de l'acteur et de l'accordéoniste fera frissonner un spectateur qui ne s'attendait pas que par l'intermédiaire de Claude Brozzoni et de ses interprètes le mythe archi-usé du Cheval de Troie lui ferait atteindre un pareil niveau d'émotion et un tel degré d'humanité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=