Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sabordage
Théâtre 71  (Malakoff)  octobre 2019

Spectacle documentaro-fictionnel conçu et mise en scène par le Collectif Mensuel, avec Sandrine Bergot, Quentin Halloy, Baptiste Isaia, Philippe Lecrenier et Renaud Riga.

Après "Blockbuster" avec lequel il abordait la lutte des classes dans une démarche de "fictionnalisation des enjeux du prolétariat", le Collectif Mensuel d'origine belge propose avec "Sabordage" un opus tout aussi époustouflant sur le thème de l'apocalypse (pas) joyeuse qualifié ironiquement de "belle histoire".

Dans son registre dédié du "spectacle-performance de politique-fiction", et toujours sur une partition écrite par le romancier associé Nicolas Ancion, il décline, par voie de métaphore et de dystopie, le scénario catastrophe d'"un sabordage collectif pour un peu de terre, beaucoup de mer et pas mal d'emmerdes" et d'"une fable insurrectionnelle" dans un spectacle performatif qui ressort au théâtre documentaire, au théâtre visuel et à la pièce radiophonique.

En effet, est relatée l'histoire réelle de l'île de Nauru dans le cadre d'une satire politico-économique et d'une fiction dystopique sur l'actionnisme écologique militant pour la décroissance.

A Nauru, minuscule île du Pacifique, sans doute peu connue du commun des mortels, devenue le plus petit état du monde, la surexploitation des ressources naturelles a entraîné en trois décennies la dévastation d'un paradis devenu un désert de pierres, la destruction du biotope et le délitement de la population autochtone.

Tout est la faute du petit caillou rapporté par un explorateur-colonisateur qui se révèle contenir du phosphate, minerai miracle utilisé massivement comme engrais par la science sans conscience dans l'agriculture intensive et l'industrie agro-alimentaire.

Une extraordinaire manne qui va propulser les bons sauvages isliens séduits et abusés par les discours des acteurs politiques et économiques, et grâce à un PIB le plus élevé du monde après celui de l'Arabie Saoudite, dans l'ère du capitalisme et du consumérisme effréné avant la faillite liée à l'épuisement du filon conduisant au recours à des expédients juteux tels l'hébergement grassement rémunéré par l'Australie d'un camp d'internement de migrants et les mesures de paradis fiscal.

Marque de fabrique du collectif, le plateau est transformé en plate-forme technique avec, au centre, une maquette de l'île dont l'évolution délétère du paradis à la dévastation est filmée in situ avec les gros plans sur écran en fond de scène sur lequel sont également projetés des extraits de films hollywoodiens, célébrant les "exploits" des navigateurs, et de séries télévisées étasuniennes des années 1970-80 sur le montage émérite de Juliette Achard.

Aux manettes, trois comédiens - Sandrine Bergot, Baptiste Isaia et Renaud Riga en charge de la narration polyphonique - et deux musiciens - Quentin Halloy et Philippe Lecrenier - tous épatants procédant en direct au bruitage à l'ancienne, à la manipulation d'objets et à l'habillage musical.

Placée sous le signe d'un humour décapant et d'une hybridation formelle cohérente et convaincante, une totale réussite, sagace et réflexive.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=