Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Warlocks
Phoenix  (Mute /labels)  decembre 2003

Quasi-méconnus chez nous (si ce n’est grâce à quelques articles dithyrambiques de Philippe Garnier dans Rock & Folk) depuis leur formation à Los Angeles en 1998, les Warlocks semblent tel un anachronisme appartenir à une autre époque, affichant une éthique révolue à l’instar de leurs alter ego des Dandy Warhols, Brian Johnstown Massacre et autre Spiritualized (trois de leurs influences récentes).

Groupe à géométrie variable, mené par le charismatique chanteur-guitariste Bobby Hecksher, leur première manifestation discographique date de trois ans avec un EP éponyme avant un premier album "Rise And Fall" suivi l’année d’après par "Phoenix EP" précédant l’album qui nous intéresse ici.

Reprenant deux titres du EP ("Baby Blue" et "Stones Heart", une première version du LP Phoenix était sortie fin 2002 aux USA, avant de débarquer chez nous dans un ordre différent, à la rentrée 2003, chez Mute cette fois.

Dès la première écoute, ce deuxième album s’élève au-dessus de tous ses précédents enregistrements et surtout de bon nombre de ceux affiliés rock psychédélique parus ces dernières années : le groupe déterrant un coffre magique dont la clé semblait perdue à jamais. Côté références, leur patronyme parle à leur place : The Warlocks fut le nom préhistorique du Grateful Dead ainsi que du Velvet Underground, deux influences évidentes, tout comme en témoigne "Shake The Dope Out" ouvrant le disque, très "Sister Ray".

Du combo de New-York, le groupe garde aussi un penchant pour les textes où perlent explicitement les références aux substances prohibées. La voix, truffée d’effets, de Bobby Hecksher, douce, aérienne plane au-dessus des guitares, tantôt psychédéliques tantôt tirant vers le heavy metal appuyées par une solide rythmique donnant au produit final une consistance rare.

Parmi les grandes réussites on notera l’irrésistible début démontrant que BRMC n’a pas pillé que Jesus And Mary Chain ("Shake The Dope Out" et "Hurricane Heart Attack" ), "Baby Blue" et avant tout l’incroyable "Cosmic Letdown", transe hypnotique d’une dizaine de minutes, directement échappée des séances de "Come Down".

Pour ceux qui sont passés à côté l’an dernier, les Warlocks viennent de publier en catimini le disque le plus excitant de 2003, faisant sans conteste passer l’excellent "Magic And Medicine" de The Coral pour du psychédélisme de seconde zone.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Warlocks en concert au Grand Mix (mercredi 10 novembre 2010)
The Warlocks en concert au Festival Levitation France #7 (édition 2019)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=