Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Imposture posthume
Centre Culturel Suisse  (Paris)  octobre 2019

Fable dystopique écrit et mise en scène par Joël Maillard avec la coopération artistique de Nicole Genovese, avec Joël Maillard et Nicole Genovese.

Dans son précédent opus intitulé "Quitter la terre", le comédien, auteur et metteur en scène suisse Joël Maillard présentait une comédie dystopique présentant, sous forme d'une aventure galactique, la solution envisagée pour remédier au scénario catastrophe de l'extinction de l'espèce humaine, dans un avenir proche, pour cause de stérilité généralisée.

Avec "Imposture posthume", et toujours dans le genre science-fictionnel cyberpunk et post-apocalyptique, Joël Maillard procède à une projection anticipatrice à double détente, à la fin du 21ème siècle, qui signe la fin de l'Homme, et dans un avenir très lointain de plusieurs millénaires, pour livrer une spéculation divagatrice dans laquelle la catastrophe est survenue au profit d'une nouvelle espèce que l'Homme démiurgique a créé à son image, les humanoïdes, qui ont survécu à l'apocalypse.

Combinant satire, loufoquerie et questionnement existentiel, il a conçu une partition articulée par trois thématiques imbriquées, le transhumanisme, l'évolution des technologies NBIC (Nanotechnologies, Biotechnologies, sciences de l?Information et sciences Cognitives) et la révolution technologique de l'intelligence artificielle qui, dans une acception large, pourrait conduire à doter les androïdes, automates désincarnés, d'affects et de fonctions de sociabilité.

A partir de la découverte en 2099 du corps momifié de Joêl Maillard tenant un disque de plastique contenant ses souvenirs notamment liés à sa participation à un protocole organisé par le COMA, centre d'observation des maturités augmentées, considérée comme la dernière preuve de l'existence humaine, s'imbriquent données réelles et fictions futuro-fantaisistes telles, et entre autres, le suicide par bronzage, la fusion de Dieu et du Père Noël et le saut de l'ange du haut du balcon de la basilique du dernier pape pendant la bénédiction de Noël.

Ainsi que la question fondamentale : la supra consciente synthétique, avatar du Big Brother, à la voix féminine, celle de la comédienne Nicole Genovese qui a apporté sa collaboration artistique, a-t-elle provoqué l'effondrement technologique globale après son premier discours à l'humanité du 1er avril 2099 ?

Avec son air de Pierrot lunaire et un humour pince-sans-rire, Joël Maillard dispense cette roborative et réflexive fantaisie rythmée par des inserts musicaux composés par Louis Jucker, lamento inarticulé des âmes errantes ou émanations sonores des futurs maîtres de l'Univers.

Et ce, dans une superbe scénographie plasticienne de Christian Bovey, avec un étrange symbole géométrique gravitationnel, une immense plaque de cuivre pour révéler l'ectoplasme du futur et deux sculptures de têtes aux traits grossiers qui évoquent les oeuvres modernes telles la "Tête en pierre" de Picasso et la " Tête héroïque" de Zadkine.

Jubilation et effarement au menu, avec en digestif, après une fondue étique, la citation de quelques unes des règles de vie susceptibles de rendre la vie la moins pénible possible éditées par le joyeux luron philosophe Arthur Schopenhauer.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=