Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Magon
Out in the dark  (December Square / Differ-Ant)  octobre 2019

Après l’aventure franchement pop de Charlotte & Magon, voici le premier disque que la moitié du duo signe de son propre nom. Originaire de Tel-Aviv, ce parisien d’adoption livre, avec Out in the dark, un très très bon premier album  où des "ballades" accrocheuses, classique ("Thinking of you"), nonchalante ("Song for Nimrod") ou pixiesienne ("Landslide") font place à des morceaux diablement efficaces à l’énergie retenue et maîtrisée : le pixieso-velvetien "Same House" et son final explosif, "Third dimension of love" et sa basse à la The Cure, le punky pop "My Reflection" ou l’excellent single très indie pop "The Streets".

Si l’on entend ici, dans le chant notamment, des accents Lou Reedien ("King of Nothing", "In the Library") ou là une basse curienne, ou bien encore un petit quelque chose des Pixies à d’autre moments et que l’ensemble évoque l’attitude cool à la Mac DeMarco, il ne faudrait pas s’y tromper et ne voir dans ce disque qu’un simple jeu avec les codes ou les références (ce que je viens pourtant de faire).

Je n’ai pas l’impression que Magon cherche le clin d’œil ou l’allusion ni cherche à faire comme - comme bien souvent dans ce milieu.  Ces références nous semblent être simplement celles d’un musicien ayant digéré et maîtrisant les musiques, les styles, les artistes qu’il  aime et qu’il écoute. Comme si tout cela faisait corps avec lui et coulait de source. Son aisance et son habileté à "faire avec tout ça" étonne, et sa plaisante conséquence, l’art de jouer du familier et de l’insolite, stimule l’écoute.

Le chant et les compositions m’interrogent : comment peut-on être à la fois singulier et caméléon ? La personne en mesure de répondre à cette question détient là, sans doute, la clé permettant de percer le charme de la musique de Magon, et peut-être même aussi d’une partie considérable de la production pop. En étant un caméléon singulier ? Peut-être, pas certain ; à dire vrai je n’ai pas la réponse.

Si l’on note quelques morceaux plus faciles ou convenus ("It’s Love", "Shock therapy"), l’ensemble reste très réjouissant et hautement recommandable. Des élégantes compositions de ce monsieur se dégage une forte impression de facilité, de décontraction, de joie de composer et de jouer. Magon est hyper à l’aise mais comme ça, discrètement, l’air de rien. Notons un usage raisonnable de la fuzz…

Ce disque est bien plus pop que rock car les textes, introspectifs et sombres, n’altèrent jamais le choix de la légèreté. La musique de Magon ne s’encombre ni ne satisfait jamais du sombre : oui le sombre c’est encombrant et certains s’y vautrent complaisamment. Ici tout est léger et enlevé. Out in The dark est un disque de bonne humeur qui pourrait s’avérer parfait pour accompagner l’entrée dans la tristesse automnale et la rendre plus douce.

Out in the dark est un disque qui séduit et charme dès la première écoute et ce charme ne s’épuise pas au fil des écoutes. Le disque cool du moment, c’est celui de Magon ; disque cool du moment et sans doute pour un petit temps.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Magon
Le Bandcamp de Magon
Le Soundcloud de Magon
Le Facebook de Magon


Francois Montjosieu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=